Chasseurs de Jade

Image
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Justice et complots.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Justice et complots.   Lun 29 Juil - 20:09



Je suis le scribe Alphonse des Boisemont, Agent de l'Ordre des Soupirs.
J'évoque une affaire qui à secoué l'Arche du Lion, le procès de Lun'r Bouclier-déchu, celle-ci en particulier car elle masque la vrai ampleur de ce qui se trame.

Il est d'usage qu'un procès soit ouvert au badaud et attire plus ou moins son publique en fonction du ou des prévenus.
Étant donnée qu'aucune figure de la noblesse, représentant du pouvoir, délégation des autres races, Ordres et Guildes ne soit impliqué, comment se fait-il que ce procès se soit déroulé à huit clos?
Avait-on peur que des secrets ne soit révélé au commun?


Le nom de Lun'r Bouclier-déchu n'est apparu qu'une fois dans nos archives parmi une liste décrivant la guilde Fallaenn.
Comme beaucoup d'autre guildes, j'ai pu avoir accès à leurs activités, mais mes supérieurs ne m'ont pas donné accès à tout ce qui les concernent.
Je suis assez vieux dans l'Ordre pour savoir ce que cela signifie.

On peut s'interroger, à plus d'un titre, sur les contradictions dans et autour de cette affaire.
Qui parmi le conseil des capitaines ou de leurs seconds ont autorisé l'affichage de ces parchemins qui ne laissent aucune once de doute envers la culpabilité du prévenu. J'admire le non sens de ceci, un procès qui ne laisse rien divulguer mais que l'on montre à tous les habitants de l'Arche.
J'ai récupéré une de ces affiches qui ne sont pas restées coller au murs longtemps, mais qui a malheureusement pris l'eau. J'en retranscrit le contenue avant qu'il devienne illisible.


* Lun'r Bouclier-déchu
Le dénommé Charr à été arrêté par la Garde du Lion.
Bannis des Légions, suspecté de meurtre barbare, usurpation d'identité, vol et recèle de biens, violence envers les autorités, le condamné sera jugé et puni.
Juge Eckard Vorbo le Vinty *


Je n'ai pas eu besoin de faire une enquête sur le Juge E. Vorbo le Vinty, son parcours est jalonné d'histoire comme celle-ci. Chacun de ses jugements a eu une ampleur époustouflante au Promontoire Divin.
Car c'est la première fois qu'un juge de cette renommée vient de la capital pour conduire une affaire à l'Arche du Lion, que l'on pourrait qualifier de banal dans cette ville.
Je n'exposerai pas ici ce que l'Ordre sait du juge E.V.V., mais en résumé sa participation à ce procès n'a rien d'un désir de justice.

Après avoir rassemblé les notes de divers enquêteurs de l'Arche du Lion jusqu'au Promontoire, une conclusion s'impose à moi.
Qui est ou sont les bénéficiaires de cette mascarade judiciaire?


La totalité des preuves qui inculpent Lun'r Bouclier-déchu repose sur des témoignages erronés, certain ont été payé pour faire des conclusions à l'emporte pièce que seul un Skritt isolé serait capable de faire.
Aucune personne n'a pu témoigner en sa faveur et pour cause, la date même du procès n'a été annoncé que le lendemain de son arrestation.
Arrestation au fort de la Garde du Lion où il avait été convoqué pour remettre tout signes, armes et armures d'appartenance à la Garde.

Il est flagrant pour moi de voir qu'il a été le bouc émissaire présentant un profil adéquat.
_Il est bannis de la légion Sanglante. (confirmation de nos agents dans la légion - A ce sujet, son bannissement est l'objet d'une controverse, car il a été jugé bien avant qu'une paix sinon un cessez-le-feu ne soit conclus pour avoir protéger des humains et désobéit aux ordres.)
_Il a toujours été vu sur les lieux des crimes, mais personne ne l'a jamais vu les commettre. (Un garde se doit d'être là où il est nécessaire de restaurer l'ordre.)
_L'appartement qu'il occupait à l'Arche du Lion était une cabane misérable qu'il n'occupait que très peu, une porte retapé dont la serrure peut être crocheté par un apprenti sans la moindre difficulté. (Il n'est pas difficile de comprendre que les objets volés retrouvé chez lui ont été un piège.)

Et pourtant, nombre de personnes connaissent ce Charr qui s'est dévoué  à la défense de l'Arche du Lion depuis des années.
Il s'est installé depuis quelque mois au Bosquet où les Sylvari lui sont reconnaissant pour l'aide qu'il apporte là-bas.
Fait très rare pour ne pas dire unique, beaucoup de prêtre des Six de plusieurs villages le connaisse, car sa foi envers les six dieux est remarquable m'a t-on confié.


A qui profite son incarcération? Il ne fait partit d'aucun Ordre majeur, n'a pas de lien particulier avec des personnalités, pourquoi tout ceci?
Même un Charr peu ordinaire comme lui ne représente rien, je suspecte qu'il y a autre chose derrière ce jugement.
Plusieurs Porteur de Lumière pensent que nous devrions influencer la condamnation et découvrir qui a manigancer tout ceci. Un second procès est toujours envisageable et une excellente occasion d'en apprendre plus.


Dernière édition par Lun'r le Ven 9 Aoû - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Ven 9 Aoû - 12:20

Une lettre est arrivée par l'intermédiaire d'un Garde du Lion, qui a pour instruction de ne la donner qu'à une personne de la Compagnie des Chasseurs de Jade.

Lorsque vous dépliez la lettre, vous croyez tout d'abord à une farce.
La lettre est rempli de ratures et de taches d'encre, et si il vous était possible de qualifier cette écriture vous diriez que seul un draguerre plongeant sa pioche dans de l'encre pourrait écrire comme cela.


(Pour raison de commodité la retranscription du message ci dessous est débarrassé de tout élément gênant ainsi qu'une grammaire améliorée)

Citation :
A la compagnie des Chasseur de Jade:

J'ai l'espoir que ce message vous parviendra.
Le temps me paraît interminable dans ce cachot, l'un des plus profond du fort.

Peut être avez vous essayé de me voir entre temps, je ne serai pas surpris d'apprendre que l'on vous aient refusé l'entrée. Ils ont tout fait pour m'empêcher de contacter qui que ce soit.

J'ai eu l'agréable surprise d'apprendre que mon sort n'est plus aussi perdu que cela en avait l'air.
La visite du shérif Isaac Teryath est une aubaine. Il semble être de mon côté et m'assure qu'il fera la lumière sur mon arrestation.

Les gardes de ce secteur ont été remplacés, par des hommes que j'ai connus. C'est d'ailleurs grâce à eux que je peux écrire sur cette lettre qui vous est parvenue.

Si une humaine Ange Des Saintelys ou une sylvari Lutimsa essaye de vous contacter, je vous en prie, faites leur un bon accueil. Ce sont les personnes en qui j'ai le plus confiance.
Redoublez d'attention envers Lutimsa, elle n'est pas encore prête et je crains que son innocence la mette en danger.

Votre ami Lun'r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Ven 9 Aoû - 12:21

La visite quotidienne de Lutimsa est réconfortante, je la trouve changé depuis qu'elle vient me voir.
Elle a comme une nouvelle détermination, quelque chose en plus. Elle m'avoue être partit en expédition avec les Chasseurs de Jade dans une base des Etherlames.
Si je ne me cramponnais pas au barreau, j'en serai tombé à la renverse.
Elle me dit que ce fut aventure très dangereuse et ô combien périlleuse, elle fut même blessé gravement, si les chasseurs de Jade n'avait pas veillé sur elle, elle ne serait certainement pas revenus.
Je la félicite pour son intrépidité et la réprimande pour sa folie.
Lutimsa serait prêt à tout pour me libérer.

Elle me rappelle moi plus jeune d'une certaine façon, s'emportant furieusement presque autant que moi de mon sort.
J'ai beau lui ré-expliquer toute l'affaire, elle voit toute ceci comme une immense injustice.
Dans le fond elle n'a pas tord, mais ceux qui ont orchestré mon jugement ont le bras long et leurs buts trop sombre pour en comprendre les rouages.
Les premiers résultats de l'enquête du shérif Isaac Teryath ont révélé que Le Juge Eckard Ordo le Vinty aurait été lui-même piégé dans cette affaire, il prétend s'en être remis aux autorités de la Garde du Lion pour étayer son affaire.
On pourrait juste l'accuser de négligence si cela est vrai.
Les témoins, les preuves et toute la procédure conduisent à trois officiers de la Garde du Lion aujourd'hui introuvable.
On sait que l'un d'eux n'a jamais fait partit de la Garde.

Ma libération ne devrait plus tarder, de vrai preuves et témoignages commence à être rassembler, je suis fière de voir ce pour quoi j'ai œuvré n'a pas disparu.
Autre chose m'enrage, ma prison devient trop étroite chaque jour passant, surtout de ne pouvoir rien faire pour mettre hors d'état de nuire les instigateurs de mon emprisonnement, la vue de ses barreaux devient plus difficile à supporter.

Je crois que surtout besoin d'air, revoir l'Arbre Clair m'aidera à m'apaiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Ven 9 Aoû - 13:40

On m'annonce une visite aujourd'hui, je sourit à l'avance de voir Lutimsa, mais c'est un Charr qui s'avance devant ma prison.
Et pas n'importe lequel, à son armure, je distingue clairement qu'il est d'un haut rang de la Légion Sanglante.
Sa présence suffit à me glacer l'échine, je ne voudrais pas l'avoir comme adversaire.


_Voila donc le banni.
_Qui es-tu?
_Je suis le Tribun Aurka Répandbalafre, je ne suis que de passage à Ascalon, lorsque j'ai eu connaissance de ton emprisonnement.
_En quoi un Tribun de mon ancienne Légion peut s'intéresser à un prisonnier de la Garde du Lion.
_Tu te souviens d'où tu viens, bien, cela m'évite de m'étendre sur le sujet. Mon temps est précieux.
Je sais que tu seras bientôt libéré, j'ai fait ce passage à L'arche pour te rappeler qu'il y a quelque mois, nous t'avions convoqué pour débattre de ton cas et qu'il est tant que tu arrêtes de fuir ce que tu as toujours été.


Lun'r frappe les barreaux.
_Je ne me fuis pas!

Le Tribun grogne de mépris.
_Tu as encore une occasion de te présenter, je séjourne à la Citadelle Noire pour le moment, à toi de voir si la Légion représente encore quelque chose à tes yeux.

Le Tribun s'en retourne sans ajouter un seul mot.
Je reste interdit et pensif.
Mon passé revient me hanter, j'aurais du rester dans les Cimefroides, on ne se préoccupe pas des Charr dans cette région.


Dernière édition par Lun'r le Ven 9 Aoû - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashahan Tyr



Messages : 52
Date d'inscription : 28/02/2013
Age : 44
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Ven 9 Aoû - 17:54

elle s'approche de la grille et fait signe aux gardes de la laisser. Sans doute, a-t-elle payé grassement leur silence. De toute façon, qu'importe pour elle le prix des choses, la monnaie n'a pas de valeur pour elle, ce n'est même pas utile pour caler un meuble.

Elle défait sa tunique, appuie sur quelques touches à sa ceinture et devient présentable dans un soubresaut électro-cyclotronique. Tachetée, jeune, sauvage, elle avance vers la grille et laisse glisser ses griffes contre les barreaux, lentement, comme pour se faire repérer.


- Le temps se fait long ici, n'est ce pas ? Au comptoir, c'est long aussi. Bon, tu sors un de ces jours ou faut que je paye un truc pour accélérer les choses ? C'est pas que ta présence serait chouette mais bon, ta puissance de feu est pas négligeable hein..

Elle recule de quelques pas, ouvre un compartiment habilement camouflé de son armure qui à l'avantage de tricher en lui donnant des formes qu'elle n'a pas, puis, elle est sort un torchon dans lequel est enveloppé un gros pavé de Dolyak.

- J'me suis dit que la bouffe était de la merde ici... ha oui et.... gaffe au plomb

Elle marque un temps d'arrêt comme pour lui laisser le temps de répondre... ne semble même pas inquiétée par le lieu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Ven 9 Aoû - 21:03

Le son particulier des griffes Charr sur le métal réveille Lun'r soudainement. Replaçant sa tunique abîmée par son séjour de prisonnier, ouverte à plusieurs endroit.
La première remarque d'Ashahan le laisse pantois, mais il y voit une réelle attention de sa part.

Tandis qu'elle sort de son armure le torchon d'où une alléchante odeur s'en dégage, il se surprend à se dire qu'il n'avait pas remarqué jusqu'à maintenant qu'elle est une Charr séduisante, ses yeux longent sa silhouette.

A la vue du pavé de dolyak, il se précipite sur les barreaux saisissant la viande offerte.
Sa mâchoire allait se refermer sur la viande quand la deuxième remarque l'arrête  juste à temps.

Lun'r inspecte la viande, la découpant par endroit pour y découvrir plusieurs morceaux de métal.

_Ash... Merci pour ce cadeau! Tu as raison, je n'ai pas vu de viande comme celle ci depuis un moment.

Extirpant le métal avec un sourire.
_Ne te vexe pas, c'est quand même vrai que je n'ai pas mangé de dolyak depuis mon arrivée ici.

Mâchant un morceau nettoyé.
_Que c'est bon... Ça me fait très plaisir de te voir Ashahan.
Et non tu n'auras plus besoin de payer qui que ce soit. Ma libération n'est plus qu'une question de jour et j'ai vraiment hâte de sortir!
Je ne sortirais peut être pas avec les honneurs mais au moins avec la tête haute.
De toute façon mon temps parmi la Garde du Lion est finit... Peut être est-il temps de passer à autre chose.


Lun'r devenant songeur, reporte aussitôt son regard sur la jeune Charr.
_Parle moi de toi. Qu'as tu fait ces derniers temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashahan Tyr



Messages : 52
Date d'inscription : 28/02/2013
Age : 44
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Sam 10 Aoû - 1:10

Elle a quelque chose du prédateur lorsqu'une vibration se fait entendre derrière elle, au niveau de la porte. Ce n'est rien, les gardes écoutent sans doute en dépit du bon sens. Elle se gratte le cou avec sa patte droite, elle fixe le plafond, reporte son attention sur la cellule et observe quelque chose sans prononcer une parole. Et alors que Lun'r termine de parler, elle enchaine presque aussitôt sans trop être dans le ton ce qui lui est demandé.

- P'tain, ils tont filé une cellule d'Asura cette bande...! T'aurais pu avoir  une cellule de Charr...

Toujours observant la fenêtre, les barreaux, la configuration des lieux, elle parait calme, posée. Sa voix d'un ton apaisé dissimule bien sur sa vivacité, telle une panthère qui paraitrait trop lente en tournant autour de sa proie avant de frapper avec fulgurance ; elle se tourne vers Lun'r dans un mouvement qui ne peut pas la brusquer.

- Alors ils vont te libérer ? ... tant mieux dans un sens, ça m'évitera d'accélérer le processus. Ah oui, et pour te dire ce que j'ai fait dernièrement ? Bah, j'me suis fait défoncer par des feuillus, quatre, sans doute a cause de mon amour pour les mathématiques... et puis la table de 4 j'ai jamais été fan.

Fronçant les sourcils, elle montra quelques traces, entailles, cicatrices en passe d'être recouverts par le pelage toujours impeccable et propre de la jeune adolescente Charr.

- On a eut des emmerdes sèches au comptoir et j'ai mené une petite enquête. Pas de bol, enquêter chez les feuillus... bah... comment dire, j'suis pas couleur locale, même si j'ai un super costume. Alors ils me sont tombés dessus à 4. J'ai pu m'en échapper mais ils m'ont truffé jusqu'au comptoir...

Elle leva la patte avant que Lun'r puisse prendre la parole

- j'dis ça pour te répondre, pas pour me plaindre et puis c'est MA guerre. Et comme ils m'ont fait mal, j'vais les faire hurler. J'vais me les faire un par un, j'm'entraîne dur pour ça et ça va chier !

Elle serre son poing, toujours avec calme, la voix posée et pas un ton au dessus de l'autre. Elle tourne sa tête vers Lun'r, semble inspirée par quelque chose d'important à lui dire puis se stoppe net lorqu'elle remarque les regards qu'il pose sur elle.


- Qu'est ce que tu reluques comme çà ? T'as pas assez avec ton steak ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Sam 10 Aoû - 8:59

Avec un sourire il ajoute:
_Qui te dis que ce n'est pas le cas?

Fixant les yeux de Ash et perdant son sourire.
_Ho ça va! Pas la peine de t'emporter. Je ne vois pas grand monde ici.

S'asseyant sur le côté des barreaux, il détourne le regard sur sa prison.
_les Feuillus... C'est la Cour des Cauchemars qui t'a infligés ça?! Les misérables brindilles!

Lun'r frappe les barreaux, ceux ci résonant sous le choc.
_Je vais devenir dingue à rester enfermer ici!... Ta guerre? On fait rarement une guerre tout seul, on appelle ça plutôt une vengeance. Peut importe, plus vite on les aura éliminé mieux ça vaudra.

Plaçant son poing sur sa poitrine.
_Ils sont une corruption des enfants de Melandru.

Fait un signe de tête vers Ashahan.
_Si t'as un peu de place dans ta "guerre", je me joins à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashahan Tyr



Messages : 52
Date d'inscription : 28/02/2013
Age : 44
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Sam 10 Aoû - 12:34

Elle feule, intriguée par les propos de Lun'r, elle l'écoute, patiemment et calmement... Bon sang... ce calme olympien. On aurait peine à croire qu'elle ait une détente aussi fulgurante.

- Dis, j't'ai jamais parlé de mon frère hein ? hu hu

Elle marque un temps d'arrêt avec un sourire sur son visage, amusée par ce qu'elle vient de dire.

- Une vengeance ? Non, non, pas une vengeance. Une punition. Et puis ça craint vraiment leur merde. Faut que j'aborde leur engeance autrement, que je sois à l'intérieur avant de frapper. Une autre méthode...

Elle affiche un sourire satisfait comme si elle savait ce qu'elle réservait à ses adversaires. Elle relève le regard vers Lun'r, l'observe avant d'ajouter.

- Donc c'est Ma guerre. Pas compliqué, t'as un gabarit qui fait que tu pourras pas me suivre avec ce que je vais faire. Et puis... t'as pas l'air bien rapide... Si ?

Elle afficha un air de défiance, comme une provocation à l'encontre du Charr et comme pour ajouter une couche, fit tinter les barreaux de la cellule avec son index.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Sam 10 Aoû - 14:01

Sans bouger il répond:
_Arrogante mais déterminé. J'en ai déjà vu des comme toi, près à en découdre quoique ça puisse leur coûté. C'est une voie dangereuse, mais si tu tiens tant que ça à l'emprunter seul, libre à toi.

Dévisage Ashahan comme pour percer ses secrets.
_Non je ne savais pas que tu avais un frère, tu ne m'a jamais parlé de toi, même les Chasseurs de Jade ne savent pas à quel Légion tu fais partit.

Il hausse les épaules.
_Une punition? T'as de ces mots. Torturer ceux qui t-ont attaqué, c'est une punition? … Façon de voir les choses.

Se relevant et toisant Ashahan orgueilleusement.
_Qu'est-ce qu'il a mon gabarit? Tu es plus agile et plus rapide que moi ça je l'ai vu lorsque nous avons attaqué le labo de l'Enqueste. Tu ne tiens pas contre quatre sylvaris et tu veux te vanter de quelque chose?!

Il soupir.
_J'en ai assez de frapper sur ses barreaux, je me fatigue pour rien. Survie à un assaut contre des armées Orriennes et on en reparlera.


Dernière édition par Lun'r le Sam 10 Aoû - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashahan Tyr



Messages : 52
Date d'inscription : 28/02/2013
Age : 44
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Sam 10 Aoû - 20:44

Elle feule comme amusée des réponses. Elle n'en attendait pas moins sans doute. Elle note un brin de rhétorique, un rééquilibrage de la situation par un camouflet bien placé. Elle s'en amuse, c'est de bonne guerre. Mais il y a un truc qui la fait réagir alors qu'elle reste passive.

- Je torture pas, jamais ! Je pratique la bonne grosse branlée. Crois-moi, avec ce qu'ils vont ramasser, leur cauchemar aura un gout de paradis...!

Elle regarde Lun'r, semble animée d'une intention de dire plus mais garde le silence comme pour cultiver une part de mystère. Elle ne parle que très peu d'elle même si les histoires au sujet de sa famille ne manquent pas. Elle ne cache rien sur eux, ça c'est certain... mais sa harde, son groupe, sa légion, ce ne sont pas des sujets sur lesquels elle aime s'étendre... ainsi elle garde le silence, toise du regard Lun'r avant d'ajouter :

- Tu manques pas de répartie en tout cas

Portant une main à sa ceinture, elle appuie sur une touche et sa capuche repliée vient se poser sur sa tête, se déploie, passe entre ses cornes et vient lui couvrir le sommet du crane. Elle détend sa main, semble décidée à quitter les lieux sous peu en tout cas. elle reste immobile quelques instants comme pour écouter encore une fois...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Dim 11 Aoû - 7:57

L'explication d'Ashahan le fait sourire, mais n'ignore pas ce que la fureur d'une Charr peut l'entraîner à faire.

Elle ne dit toujours rien sur elle, Lun'r perçoit pourtant qu'elle souhaiterait en dire plus, alors pourquoi garde t-elle le silence?

Il la voit se préparer à partir, avec un air triste il lui pose la question évidente:

_Tu pars déjà?... Passe le bonjour aux autres. Merci de ta visite et de ton cadeau... Repasse quand tu veux.

Ahsahan allait se retourner quand il pose la question.
_Ash? Je ne peux que deviner à quel Légion tu appartiens où appartenu, mais si un officier de ton ancienne Légion venait te retrouver. Tu souhaiterais les rejoindre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Mer 14 Aoû - 21:45

Il est déjà tard quand un officier de la Garde du Lion arrive devant ma cellule, relève le garde de son poste et enlevant un trousseau de clefs de sa ceinture, il déverrouille la grille.
J'en reste incrédule un instant. Le Garde m'interpelle:

_Ne me dites pas que vous voulez rester un instant de plus? Vous êtes libre Lun'r Bouclierdéchu. Le commandant de la Garde du Lion à donné son accord, les preuves sont suffisantes pour vous faire libérer. Mais il y aura des suites à cette affaire, vous serez de nouveau entendu.

Soulagé et arborant un grand sourire je répond:
_Le temps m'a paru une éternité, la justice triomphe enfin.

Je me relève et sort enfin de ma cellule hésitant presque à chaque pas. A la hauteur de l'officier je lui annonce:

_Bien sur qu'il y aura des suites! Ceux qui m'ont mis là ne vont pas s'en tirer bien longtemps... Pour l'heure j'ai surtout besoin de sortir.

Remontant les escaliers menant au dehors, j'éprouve des douleurs dans les jambes. Mon séjour en prison va me laisser des marques pendant quelque temps. Mais je me promet de reprendre de l'exercice en arrivant au Bosquet.
Mais avant je vais passer au Comptoir des Chasseurs de Jade.


Je dois me masser les jambes à plusieurs reprises, mon emprisonnement m'a coûté plus que je ne l'aurai cru.
Le Comptoir est silencieux, il y a pourtant souvent du monde, même ce cet heure-ci.
Je frappe à la porte mais personne ne répond ni viens m'ouvrir.
Je n'insiste pas, si ceux présent dorment, je n'ai pas envie de les réveiller.
Je m'assoit soulageant un instant mes jambes, puis je me dirige vers le champs cultivé, là où Lutimsa doit m'attendre.

Je la retrouve assise près de la fontaine d'arrosage. En m'apercevant, elle crie joyeusement "Lun'r!", avant de se jeter sur moi.
Elle réussit presque à me déséquilibrer.


_Ho! Quelle force! Tu veux m'étaler à terre?
_Lun'r! Comme tu es bête, une petite feuille comme moi arriver à renverser un Charr? Il faudrait une tempête... Il t'ont enfin libéré?!
_Oui enfin.


Nous prenons la route des portails Asura. Lutimsa avait pioché dans mes économies pour venir jusqu'ici et avait conserver de quoi assurer notre retour.


Mes pensées se bousculent dans ma tête, pendant notre marche, je vais à pas lent.
Je ne pourrais jamais la remercier assez d'être passé tout les jours me voir, c'est une Sylvari au grand cœur.
Devant le portail Asura, je me retourne une dernière fois vers la grande place.
Non pas pour dire adieu, car je reviendra, mais une partie de ma vie s'est écoulée ici et celle-ci c'est terminé dans le déshonneur.
Les choses n'ont pas changé, hier bannis de la Légion Sanglante, aujourd'hui désavoué … pas complètement c'est vrai par la Garde du Lion.
Je regarde Lutimsa.
Mon avenir est ailleurs, c'est certain. Si j'ai été éloigné de la Légion ce n'est pas sans raison. Je quitte la Garde du Lion, quelque chose d'autre m'attend.
Je reste un moment silencieux les yeux fermés, pensant à la déesse Lyssa. Mon destin est une nouvelle fois en train de tourner, je m'en remet entre ses mains.

Lutimsa me tire de ma retraite, prenant ma main elle me dit la choses la plus agréable que j'ai entendu depuis longtemps.


_Viens, rentrons chez nous.


Dernière édition par Lun'r le Sam 17 Aoû - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Sam 17 Aoû - 21:32

Après ma première nuit au Bosquet je ne reste pas inactif, je m'entraîne à nouveau, l'exercice m'a tellement manqué.
Je force un peu trop, mais c'est tellement bon de s'épuiser.
Un autre manque que dois combler est la perte de mon arme et armure.
En consultant mes économies je réalise que je n'ai pas assez pour m'en payer une nouvelle.
Fâcheux dilemme qui me préoccupe longuement, je crois pouvoir tout juste m'acheter une cotte de maille et des matières premières pour me forger le reste.
Je pense réussir à combiner la cotte de maille avec des plaques d'acier que je forgerai, mais forger une grande épée est au delà de mes compétences...
Lutimsa qui m'écoute depuis un moment sourit sans me souffler un mot.


Je pars toute une journée du Bosquet pour me rendre au Refuge de la Baie, ce fort de la Garde du Lion aura les marchandises qu'il me faut.
Je ne suis pas décidé à me mettre sur la paille tout de suite, bien que le vendeur proposait aussi des lames intéressantes, je n'aurai plus eu de quoi manger.
Les Sylvari ne consomment pas autant de viande que moi et j'avoue en avoir mangé plus que de raison ces derniers jours.
Je n'ai acheté que le minium de minerai et la cotte de maille à ma taille, j'espère que ce sera suffisant.


Je rentre déposer mes bagages dans ma maison végétal, je remarque que curieusement Lutimsa n'est pas là pour m’accueillir, d'habitude elle est présente quand je reviens.
J'examine en détail comment je vais façonner l'armure quand Lutimsa m'appelle du dehors.
Je vais à sa rencontre, elle est accompagnée d'un groupe d'autre Sylvari, que se passe t-il?
Elle me présente ceux qui les accompagne, j'en reconnais la plupart car il font partit des jeunes pousses que j'ai déjà entraîné, l'un d'eux est plus remarquable, on dirait un protecteur.
Les présentations faites, il s'avance devant moi.


_Lun'r, Lutimsa nous a parlé de ton récent emprisonnement et nous avons tous été choqué de l'apprendre, depuis que vous partagez notre foyer, vous avez vaillamment combattu à nos côtés et nous espérons qu'il en sera toujours ainsi.
Sachant que vous avez été dépossédé de vos armes, j'ai eu l'autorisation de vous remettre ceci.


Il s'écarte laissant à deux porteurs, qui s'était tenu derrière les autres, me présenter une lame de Sylvari.
Celle-ci à été faite à ma taille.

_Une épée de protecteur?

M'étonnant du présent, j'ose l' effleurer. Le groupe de Sylvari sourient et insistent.
_Ne vous faites pas prier, Nous n'offrons que rarement de tel armes à nos invités. Lutimsa nous a aidé à la confectionner, sa taille est inhabituelle pour nous.

Je la regarde étonné, elle a un sourire à s'en décrocher la mâchoire.
Je l'empoigne, étonnée de sa légèreté je fais quelque mouvements, il faudra que je m'habitue à cet arme à un seul tranchant, c'est une autre façon de se battre mais tâtant son tranchant j'en reste bouche bée.


_Cette arme couperai un drake en deux d'un seul coup...
_Je suis sur qu'entre vos mains elle fera pâlir les Serviteurs du Cauchemar.


Je lui répond en riant:
_J'espère bien que ça leur donnera un de plus... Merci pour ce cadeau! C'est bien plus que je l'espérais.

Lutimsa prend la parole.
_Tu as des amis au Bosquet, tu passes ton temps à aider les autres, il est normal que l'on t'aide au moment où tu en a besoin.

Je les regarde un à un les remerciant tous.
Lutimsa ajoute toute excitée.

_Allons à la nursery, nous allons fêter ça.

Approbations et acclamations fusent et nous nous rendons joyeusement à ce qui tiens lieu de taverne chez les Sylvari.
Ils ont dansé et chanté toute la soirée, je les ai acclamé à m'en rompre les cordes vocales.
Je me suis même ridiculisé à essayer de danser comme eux, qu'importe ils étaient ravis de me voir essayé.

Les jours suivant, je fais fondre le minerai et prépare les moules pour les plaques d'acier. Une fois fait, il me reste à les mettre en forme et à les ajuster. C'est un travail long et fastidieux, mais je n’implique tellement dedans que je ne vois pas le temps passé.

Alors que j'ai presque finit ma nouvelle armure, le souvenir du Tribun Aurka Répanbalafre me revient.
Après toutes ces années, mon bannissement me revient en coup de fouet. Il semble que le Tribun n'en a pas finit avec cet histoire. Pourquoi veulent-ils me revoir depuis des mois? J'aurai préféré qu'ils m'oublient comme ils l'ont fait il y a 26 ans.
Un soir, je me confie avec Lutimsa, elle a une vision totalement optimiste et pour elle ça ne peut être que bénéfique.
J'aimerais que ce soit le cas, mais j'éprouve des réserves.
Je me rend à mon petit autel, j'y ai planté six graines différentes en cercle, cela m'aide à prier et à me ressourcer.
Lutimsa m'a beaucoup aidé à les faire poussé, le jardinage n'est pas mon fort.
Elle me dit que les plantes ont poussé curieusement, elle n'a pas eu les diriger comme elle l'aura fait avec d'autres.
Elles sont encore petites, selon mes critères, mais je peux déjà sentir quelque choses émanant de ces plantes.
Je suis même étonné de voir que d'autres Sylvari viennent les contempler parfois.
Je regarde celle que j'ai dédié à Lyssa.
Je n'ai pas eu souvent d'incertitudes, je mène une vie de guerrier et les décisions sont souvent simple en apparence. Cette fois je suis confronté à un problème qui résonne en moi profondément.
Je reste longuement à espérer sottement que la plante va me donner une réponse.
En vain, la réponse ne viendra pas aujourd'hui.


Je me vois brandir une arme magnifique, il n'y en pas d’égal dans toute la Tyrie l'instant d'après la lâcher aussitôt. Le sol se fissure, je me trouve dans un couloir près d'un balcon. Au delà du balcon se tiens une tour où un autre balcon fait face au mien.
Il y a quelqu'un dessus, quelqu'un que je connais qui est cher à mon cœur mais que je ne parviens pas à identifier, la tour commence à s’effondrer, sachant pourtant que c'est une folie suicidaire, je m'élance vers le balcon et je saute au dessus du vide de toute mes forces. Je ne peux la laisser mourir ainsi.
Je parviens tout juste à saisir la personne et la tour s'écroule. J'use de toute mon agilité pour escalader les blocs de pierres s’effondrant. Au moment où nous nous écrasons à terre, je me réveille haletant.


_Choisit.
Je sursaute.
_Qui est là?

Je suis pourtant sur de ne plus rêver, je me lève empoignant ma nouvelle épée scrutant la pièce.
Étant sur qu'il n'y a personne, je me mets à réfléchir.
Choisir? Mais choisir quoi? Choisir une fin peu enviable... ou quoi?
Songeant à ce rêve, ce n'est peut être pas la fin que je dois choisir, mais la voie à suivre.
Peut être que cette rencontre avec le Tribun de la Légion Sanglante va me permettre de faire un choix cruciale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunr

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Justice et complots.   Dim 18 Aoû - 12:12

La Citadelle Noire, je n'aurais pas cru pouvoir y mettre les pieds, c'est un ensemble de métal gigantesque. Je ne m'étonnes plus que ceux de la Légion de Fer en soit fière, c'est une œuvre ahurissante.

On m'indique le chemin pour le bureau du Tribun.
Le garde de faction me questionne et à mon nom il fait mine de se rappeler quelque chose et me laisse entrer, le bureau spartiate évoque le côté sinistre du Tribun.
J'ose à peine croire que l'on puisse passer du temps dans cette pièce sans éprouver l'envie irrésistible de partir au loin.
Le Tribun Aurka Répanbalafre se lève et me regarde dans les yeux sans dire un mot.
Je préfère prendre les devants:

_Tribun, me voici comme demandé... J'ai beaucoup réfléchis à ce que vous m'avez dit à l'Arche du Lion. Ce que j'ai fait toute ma vie, j'en suis fière, je n'ai pas de regret, aujourd'hui ma rage est encore plus forte pour les ennemies de la Tyrie.

Il réfléchit un instant, impossible de lire ses pensées devant son visage impassible.
Sur un ton calme il répond:

_Lun'r Bouclier-déchu, vous n'êtes qu'un Charr borné, pathétique et indiscipliné. Si vous n'étiez pas déjà bannis je vous couperais moi même le reste de vos cornes pour ce que vous venez de me dire.

L'envie de vociférer des menaces à tout rompre m'aurait submergé si la voix du Tribun ne m'assurait qu'il y a plus que des reproches.
Le Tribun poursuit:

_Fière d'avoir désobéit aux ordres de votre Primus? Heureusement qu'il ne soit plus là pour vous entendre. Ce vieux Traîne-griffe vous aurait encore asséner une sévère correction!

La surprise me coupe le souffle.
_... Vous avez connus mon ancien Primus?
_Oui... Il était de ma troupe! Je me rappelle même de toi haut comme un marmox.
_...
_Que tu ne te rappelles pas de moi, n'est pas surprenant, tu n'as du me croiser qu'une ou deux fois. Mais Traîne-griffe m'a parler plus d'une fois de toi.
Il était certain que tu deviendrais un grand soldat de notre Légion. Il a toujours été brutale, mais pas dans l'excès.


Lun'r se perd dans ses songes.
_Je... Je ne l'ai jamais demandé, y a t-il des survivants?
_Aucun de ton village, du Farhrar et des autres camp pour ce que l'on sait. Toute la région à été stigmatisé par le souffle, l'endroit grouille de ces créatures désormais.


Lun'r sert les poings, Aurka poursuivant:
_Nous tentons comme partout de reprendre le contrôle mais tu sais déjà le désastre que sont devenus ces régions.
_J'ai peu combattu des stigmatisés, ils n'ont pas été sur ma route mais il n'y a rien qui nous arrêtera! J'attends impatiemment le jour où l'assaut contre Kralkatorric sera lancé.
Le tribun sourit froidement.
_Ce dragon est la cible privilégié de la Légion Sanglante. Quand nous serons prêt, il regrettera de s'être réveiller. Je suis déjà vieux, il est possible que je ne vois pas ce jour glorieux, du moins pas en tant que Tribun.


Avant même que Lun'r ne puisse répondre, il lui fait signe de se taire.
_Je suis encore respecté, mais il y a d'autres Centurions qui convoitent ma place, je ne tiendrais pas éternellement.
Avant cela j'aimerais rectifier un jugement. Le tien, te revoir parmi la Légion serai une bonne chose.
Tu es un Charr qui a su se faire respecter en dehors des légions, tu as de nombreux contacts et connaissances, c'est un atout à ne pas négliger.
Le complot à l'Arche du Lion qui t'était destiné ne fait que renforcer mon opinion.
J'ai moi aussi quelque relations qui m'ont appris ce que je voulais savoir sur toi.
On ne connaît sa vraie valeur qu'à la valeur de ses ennemies.
Inutile d'espérer intégrer une troupe, aucun Légionnaire n'aura envie de te recevoir.
Tu as trop fréquenté les autres races et tes croyances interdites ne te réserveront pas un bon accueil parmi nous.
Je suis prêt à fermer les yeux même sur ça, si tu jures fidélité à la Légion.
Le mieux que je puisse t'offrir est de révoquer ton bannissement et te ré-ouvrir l'accès à nos Légions.
Tu ne seras pas un gladium, mais un soldat de la Légion envoyé en tant qu'agent de liaison.


Lun'r réfléchit un moment à cet offre soudaine.
_Je pensais que jamais plus je ne ferais partit de la Légion... Vous m'offrez la chance de servir la Légion tout en restant ce que je suis.

Le Tribun se dirige vers une armoire et en sors un casque avec un sourire carnassier.
_Pour devenir Tribun il ne suffit pas de savoir se servir d'une arme.

Il tend le casque devant Lun'r sans le lâcher il ajoute:
_Acceptes-tu mon offre? Veux-tu enfin œuvrer pour venger ton village et ta troupe? Suivras-tu Bangar Porteurderuine jusqu'à la mort?
Lun'r mettant genou à terre déclare:
_Fidelis in Légio!
_Je conservais ce casque depuis bien longtemps, il sera la preuve de ton retour parmi nous... Lunr Marcheparagon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Justice et complots.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Justice et complots.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Codex Levan] Chapitre 5 – Justice héraldique
» La justice Provençale, une mascarade ?
» Statuts de la Haute Cour de Justice
» Greffier de justice
» [blog] the cross of justice !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasseurs de Jade :: Archives :: Guild Wars 2 [2012-2014] : La Compagnie des Chasseurs de Jade :: Aventures en Tyrie et au delà [RP/Public] :: Campagne : Les Echos du Passé :: Kryte-
Sauter vers: