Chasseurs de Jade

Image
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voyage vers Orr - A bord du Providence

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elhaÿm

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Jeu 14 Mar - 1:18




L'Aube embrassait plus franchement la baie du Lion à présent, et Le Brig s'élança à la suite de la flotte, formant une majestueuse procession composée de l'Indomptable, des trois Bâtiments de la Garde du Lion, et du Providence. Navire léger pour sa taille, à l'architecture moderne, ce dernier pourrait rapidement changer de position dans le convoi, pour intervenir, dans un rôle naturel d'assistance, le cas échéant.

Le Capitaine Haagendóttir se tenait, cheveux aux vents, à la barre, regardant l'équipage agir de concert sur le pont principal, et sourit pour elle même. Elle adressa un dernier coup d'oeil vers les maisons baroques de l'Arche du Lion, qui s'éloignait, avant de tourner son regard vers l'horizon. Cette sensation incomparable de liberté qui s'éveillait dans l'âme de la Norne, n'était qu'entachée par le souvenir funeste de leur destination...

Son Second, le Charr Aries Talondacier - ainsi nommé pour avoir perdu une partie de son pied droit, emporté par un boulet de canon -, pilotait le reste du navire pour le moment, durant la manœuvre de sortie du Port de la Cité, sans avoir besoin d'échanger vraiment avec la Norne.
Le Charr, aguerrit par une vie de navigation, maugréait de bon coeur sur les sous-officiers, leur demandant de hâter la cadence, plus par habitude que par réelle nécessité.

Olav était lui aussi présent sur la dunette, à l'arrière.
Depuis des mois, à l'aide de stages fréquents, les Agents avaient été formés à s'habituer à la houle, aux techniques de bases de sécurité sur les navires... mais l'expérience de la pleine mer était toujours déroutant pour certains, dont c'était le premier grand voyage.

Si les marins murmuraient au sujet de la destination de la flotte, les hommes étaient heureux, dans l'ensemble, de retrouver le large. D'autres tentaient de conjurer le sort à leur manière, en une prière silencieuse vers les Esprits de la Nature, leur Dieux, ou les grands Héros du passé, face à l'angoisse de se diriger vers le continent maudit...
La solde exceptionnelle versée aux matelots par la Capitainerie de l'Arche, pour cette expédition, avait grandement aidé à vaincre les réticences, songea la Norne. Mais elle gardait à l'esprit que, face à des périls mortels, les mutineries pouvaient toujours survenir.

Sous la tente dressée sur le pont supérieur, une grande table était installée, maintenue au pont par des chevilles de bois, et, une fois la manœuvre de sortie du port achevée, les officiers et les agents se réunirent pour y déjeuner, protégés d'une brise matinale par de grandes toiles claires tendues. L'équipage n'avait que peu de temps, car la tente serait rangée juste après leur collation, afin de déployer ensuite l'ensemble de la Voilure, et atteindre la vitesse de croisière désirée.

Elhaÿm descendit avec Olav sur le pont supérieur, et appela Petyr, Elyana et Talnir, qui discutaient ensemble, accoudés à la Balustrade du Navire.
Elle chercha des yeux Skaldia et Kalaheel, et les aperçut vers la Proue du Brig, profitant des embruns et du soleil naissant à l'horizon...


Dernière édition par Elhaÿm le Sam 16 Mar - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narm

avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Jeu 14 Mar - 7:37

Elyana appréciait l'air marin. Ses cheveux au vent, elle sentait l'air de la liberté, un parfum d'aventure que promettait un long voyage. Un temps Elyana observa Elhaym, son mentor pour la navigation, bien qu'elle ne l'admettra qu'à demi mot, elle était fascinée par ses qualités de capitaine. Sur terre elle se sentait son égale mais sur mer, c'était une tout autre histoire.

Elle prit le temps d'observer l'équipage, avec qui elle avait passé du temps pour les entraîner au combat, comme le lui avait demandé les capitaines. Même si l'expérience surpasse tous les entraînements du monde, Elyana était satisfaite de la plupart des membres de l'équipage. Cela dit elle était consciente que si certains devaient se battre, ils n'en reviendraient surement pas.

Elyana prit le temps également d'aller chacun des membres pour leur demander si ça allait et s'ils se sentaient prêts. La majorité était fier d'y aller cachant parfaitement leur peur mais certains étaient angoissés, surtout avec les rumeurs qui circulaient. Elle entreprit de les rassurer, non pas sur les dangers de la mission, mais sur leur capacité à surmonter ce danger.

Apercevant Petyr et Talnir, elle s'avança vers eux et discuta longuement avec ces derniers à propos des problèmes actuels dans les Cimefroides, ce qui la tracasser plus la mission actuelle.

Après un moment, elle entendit Elhaym les appeler et se dirigea immédiatement vers elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olav

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Jeu 14 Mar - 9:44

A chaque départ sur le providence, Olav se remémorait ses parents, de fiers marins Norns, et il tenait d'eux une bonne résistance au roulis et au tangage.
L'air du large à la sortie de l'Arche, lui était agréable et la vue de la flotte en avant était impressionnante.

Le Norn portait sa tenue habituelle de voyage, pratique pour porter son nécessaire de nécromancien et pour impressionner l'adversaire. Il portait sur lui quelques armes, dagues et sceptre. Le reste de ses affaires étaient en cale mais il était partit léger. Son sac comprenait surtout de quoi dessiner et écrire pour la cartographie, une tenue de rechange et un gros livre de sorts. A coté de son sac était posé son grand bâton de mage.

Olav se tenait en arrière de la capitaine, se tenant près a exécuter un ordre si nécessaire. Il restait assez serein sur les dangers que promettais le voyage, entant prêt à mourir pour la cause qu'il servait ou ses compagnons. Ce qui le préoccupait plus était les motivations et implications cachées de la compagnie, qui apparaissaient plus ou moins de temps en temps. Ce qu'il avait entendu au repas sur le pont de l'indomptable la veille au soir l'avait un peu surpris.

Bien qu'il ne comprenne pas tout, Olav n'était pas norn a manquer a ses engagements. Il serait aux coté de ses amis jusqu'au bout, la fidélité comptant plus a ses yeux que telle ou telle morale.
Il contempla une nouvelle fois l'horizon, en avançant vers les trois norns, en compagnie d'Elhaym.

_________________
"Semer la mort, jeter des sorts, envouter les copains ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalaheel

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Jeu 14 Mar - 12:03

Kalaheel observait le lever du soleil à l'horizon , malgré sa fatigue dûe au surplus de travail de maître Vivalys, la difficulté à choisir ses tenues , ses armes et à tout faire tenir dans un si petit coffre elle avait tenue a écourter son repos pour profiter du lever du jour.

Elle partageait ce moment avec Skaldia .

Décidemment elle s'entendait bien avec les Sylvaris , c'était en effet à Imni qu'elle s' était ouverte de ces craintes à propos de la destination du voyage, même si Imni n' avais pas compris l' origine de ces peurs au moins elle l' avait écoutée et même tenter de la rassurer .

Cette réflexion la ramena au banquet de la veille, aux nombreuses implications de ce voyage qui lui échappaient et à l'intervention de dame Sangdragon a propos du caractère sacré d'Orr .

Kalaheel marmonna une prière a Lyssa en observant la mer, avant de promener son regard sur le navire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petyr Baenog

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Jeu 14 Mar - 12:28

Petyr a longtemps gardé son regard vers la ville, depuis le moment où le navire a quitté le port, et jusqu'à ce que le moindre petit morceau de récif disparaissent de son champ de vision, remplacé bien vite par une longue infinité d'eau. Il ne fallait pas avoir un œil expert pour voir que le Norn n'était pas du tout à l'aise en mer, à son grand désarroi. Bien qu'il reçut de quoi faire passer son mal de mer manifeste, une certaine fierté le retenait d'utiliser le moindre artifice.

Le navire tanguait... tanguait... Son estomac aussi. Accroché à la rambarde, le teint pâle et presque maladif. Les vagues qui s'écrasaient sur la coque le menaçant de lui faire renvoyer son repas sur le pont. Ces pensées lui firent tirer un lourd grognement.

Petyr avait délaissé son équipement habituel pour une tenue de tissu noir, simple et légère. Sa fidèle épée, ainsi qu'une dague courte à la ceinture, par simple sécurité. Le reste de son équipement reposant dans la cabine du Capitaine.

Pour penser à autre chose, il s'approcha de Talnir afin de discuter des derniers événements avec son jeune ami, réussissant à poursuivre une discussion entre deux haut-le-cœur. Celle-ci fut rapidement rejoint par Elyana, qui semblait tout aussi préoccupé que lui à propos des problèmes dans les Cimefroides.

Il guettait du coin de l'œil les divers mouvements sur le pont pendant la conversation.
Il voyait Elhaym, fière capitaine, dirigeant son navire avec bienveillance, cheveux au vent, libre. Une pointe de fierté, pour sa compagne, fit naitre un sourire aux lèvres de Petyr.

Lorsqu'elle l'appela, il ne se fit pas attendre pour la rejoindre, un peu chancelant, bien qu'agile, il restait peu habitué par les déplacements sur un bateau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talnir



Messages : 14
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Jeu 14 Mar - 14:21

"Eh bien, nous voila enfin partis . Les adieux ont été faits, et les derniers serments scellés ... Le temps est arrivé de laisser son passé et sa vie de coté quelques temps, pour s'occuper de sa mission ."

Telles étaient les pensées de l'ingénieur, tandis qu'il était accoudé au bastingage, en regardant la ville s'éloigner peu à peu, laissant l'eau remplacer la terre, les vagues remplacer les ports et les bâtiments . L'immensité de la mer prenant tout son sens, tandis que toute terre proche disparaissait, laissant place à de l'eau à de perte de vue, froide, accueillante, mortelle et source de renaissance, le tout sous forme liquide . Des années qu'il n'avait pas mis le pied pour autant de temps sur un bateau, son dernier voyage remontant à quelques mois, et n'avait même pas duré une semaine .
Ce n'était pas l'homme le plus à l'aise sur la mer, mais il savait toutefois se débrouiller, héritage d'un voyage à Rata Sum sur un navire expérimental, avec des moteurs non moins expérimentaux ... Mauvais souvenirs que la, il avait survécu, mais avait gagné une grosse frayeur, et une légère phobie sur certaines expériences de ces Asuras .

Il avait laissé la majeure partie de son équipement dans son coffre, avec le reste de son matériel, enfin ce qu'il avait pu emporter avec lui ... Il se retrouvait donc avec juste son fusil dans son dos, et ses deux pistolets à barillets installés contre ses cuisses, l'armure d'écaille légère qu'il portait habituellement toujours en place et à son poste ... Encore qu'elle semblait totalement neuve, comme portée pour la première fois.

Tout en surveillant le bateau d'un œil vigilant, jugeant et jaugeant les marins rapidement avec un léger sourire, l'ingénieur sombra dans ses pensées, en se disant que désormais, il devrait faire attention, et doublement . Pour sa vie, et celle de ceux qu'il devait protéger, vu qu'il se retrouvait à gérer en partie les canons de ce navire, qui était ce qu'on pouvait espérer de mieux . Rapide et piquant, tout à fait adapté aux frappes éclairs .

Tandis que ses pensées dérivaient au rythme du navire, il fut soudain éjecté de sa bulle de calme, Petyr s'approchant de lui pour commencer la conversation ... Il semblait toujours pas habitué au navire, le pauvre . Essayant de lui changer les idées, il suivit la conversation, qui vira vite sur l'état des Cimefroides et les combats qui s'y déroulent actuellement.

Ils furent vite rejoints par Elyana, elle même inquiétée par la situation ... La conversation dura un certain temps, tandis que la préoccupation de la nouvelle arrivante pour les terres de son peuple se lisait aisément . Elle semblait même plus s'en faire que pour tout le reste, alors qu'Orr n'allait clairement pas être une partie de plaisir.

La conversation tourna court quand Elhaym les convoqua tous, tandis que l'homme emboita le pas au norn, qui s’avançait d'un pas pas très assuré, mais gardant toutefois son agilité caractéristique .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skaldia

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 32
Localisation : Cholet

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Jeu 14 Mar - 16:42

Le visage balayé par les embruns, Skaldia se morfondait déjà.

Ses tentatives pour aider l'équipages lors de l'appareillage s'étaient heurtées à un mur de refus polis. Talondacier, le second, l'avait finalement prise à part, pour lui dire d'arrêter de gêner les manœuvres et de laisser faire les vrais marins. Après un échange de regards noirs et menaçants, il l'avait confiée à un vieux marin occupé à lover des câbles. Cette tâche l'avait rapidement lassée; ou bien était-ce le monologue incessant du vieux racontant ses exploits abracadabresques aux quatre coins des mers.

Elle était maintenant auprès de la compagnie calme de Kalaheel, à la proue, observant le navire le plus proche, en se demandant si cela existe vraiment, des monstres tentaculaires capables d'engloutir un navire tout entier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Öoresé

avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : A la droite du lièvre de Mars et Non loin du chat Potté.

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Ven 15 Mar - 1:59

Assise sur les hauteurs, elle écoute le bruissement du vent jouant dans le branchage de sa coiffure. Son regard opalin perdu dans les cieux étoilés baignés d’une lueur lunaire délicatement argenté. Ses sens sont plus aiguisés la nuit venue, elle se sent plus vivante. Ses mains se glissent dans le sable meule bordant la plage. Un sourire doux perle sur ses lèvres alors qu’elle se perd dans le flot d’émotions vivaces la traversant…

D’un bond elle saute au bas de balustrade et court vers le port, derrière elle volète une étrange créature rappellant un griffon. En retard, elle est en retard. Le temps nocturne a fuit sans qu’elle s’en rende compte et la voila maintenant courant comme une dératée pour ne pas rater ce départ à l’aube. Un horaire inapte selon elle, qu’elle idée de partir au lever de l’astre diurne. Elle aperçoit le bateau et devine le mouvement des marins remontant la passerelle. Elle se tourne attrape l’animal par la peau du cou et accélère pour sauter prestement sur le rebord en bois de la planche. Les hommes grommèlent et l’insultent luttant pour ne pas tomber suite à la surcharge de poids.


- Attendez .. je suis du voyage … je vous jure.

Tant bien que mal elle se rattrape, réussi à garder l’équilibre, et, telle une funambule franchit la courte distance la séparant du pont. Arrivée elle se laisse choir au sol lâchant la peluche vivante qui manifeste son mécontentement en une sorte de piaillement. Elle reprend sa respiration sous l’œil goguenard des hommes d’équipages présents.


- Et vos bagages, Sylvari ?
- Des bagages …

Elle lève un regard perplexe sur l’homme.


- Mais j’ai tout ce qu’il me faut avec moi

Et la voila qui tend fièrement une sorte de sacoche en feuillage qu’elle porte en bandoulière à son dos. Elle l’ouvre et en sort un morceau de bois travaillé et de forme courbe ainsi qu’une petite boite close sur laquelle se trouve dessinée une note de musique.

- C’est une lyre et vous avez de la chance je vais apprendre à en jouer durant ce voyage. Je suis certaine que vous allez adorer.


Elle se redresse, range le tout et rajuste le sac. Puis avance de quelques pas étudiant avec soin les lieux. Lentement alors qu’elle marche sa tenue se modifie laissant place à un ensemble de feuilles bien plus léger et adapté pour se déplacer en toute facilité que la robe aux torsades complexes qui la couvrait précédemment. Sans un mot, elle se met à escalader les cordages menant à la vigie, le tout sans gêne et démontrant une agilité innée pour ce type d’amusement.
Ceux qui auront levé les yeux pour suivre son cheminement, la verront prendre place proche de la matelot en faction et sortir son tout nouvel instrument de musique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shaardol.tumblr.com/
Elhaÿm

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Ven 15 Mar - 21:54

Avant le départ...

Apercevant l'ombre de la Sylvari serpenter et grimper aux cordages au dernier moment,
Aries Talondacier tonna, puis se tourna vers le Capitaine du Providence, attendant son feu vert pour réprimander l'impudente.

La Norne leva les yeux et aperçut dans la lumière de l'aube, la silhouette de la Sylvari, près de Lydie, la mince vigie du Providence. Elhaÿm fit un signe de la main vers le Charr, pour l'interrompre dans sa logique.
Souriant en coin, elle s'approcha, au pied du mat, et cria à la jeune femme :

"Tout va bien, là haut ?"

La Vigie regarda, intriguée, son étrange visiteuse installée de l'autre côté de la nacelle, mais n'osa pas lui adresser la parole.
Elle cria à destination du pont supérieur : "On va dire que oui, Capitaine !"
Puis Lydie fit un geste imitant quelqu'un qui glisserait ses doigts sur un instrument de musique imaginaire...

En contrebas, la Norne se fendit d'un sourire, et regarda son Second.

-"Il n'y a pas de mal, Ariès."

-"Ca ne passerait pas sur l'Indomptable, Capitaine..." grommela le vieux Charr.

Elle se retourna, le manteau de son uniforme claquant d'un coup sec dans le vent.
En guise de réponse, on entendit rire la Norne.

-"Larguez les amarres, nous partons !" dit-elle en montant vers la dunette.



***

Plus tard...

Après s'être réunis à l'invitation du Capitaine, les Agents et leur alliés partageaient un petit déjeuner frugal, une fois la baie du Lion derrière eux. Les passagers comprirent rapidement que, désormais, la nourriture était rationnée, loin de l'optique de leur dernier repas, la veille du départ.

Puis la tente fut repliée, la table démontée, pour être replacée dans la soute du navire.
La configuration de voiles fut modifiée, sur ordre du capitaine, et
Elhaÿm prévint les passagers novices en la matière, que le navire allait prendre de la vitesse et de regagner leur cabine,
si ils n'étaient pas habitués à ce genre de manoeuvres...

Lydie descendit prestement de sa nacelle, et invita en un geste la Sylvari à faire de même.

Une brume, puis une pluie fine, commencèrent à masquer l'horizon.
La mer changea, en moins d'une heure de temps, et les vagues se firent plus amples.
Les autres bateaux se mirent à se balancer doucement, comme de gigantesques mais élégantes dames.

Le Providence montait, montait, puis descendait brutalement, une fois les crêtes passées.
Le Capitaine du Providence semblait dans son élément, même si elle demanda à Olav de vérifier le cap choisit, vis-à-vis des coordonnées de la Crique de Sud-Soleil.
Sous une large capuche bleu sombre de la Compagnie, taillée pour chasser rapidement l'eau, elle maintenait la barre, relativement sereine.

Bientôt elle serait relevé par son Second, qui prendrait son quart.
Mais pour le moment, elle se sentait bien, dans ce moment de relative solitude, mis à part quelques ordres courants, donnés aux sous-officiers.

La Norne aimait le sentiment de garder le cap, alors que ses hôtes étaient à l'abri, dans leur cabines.
Elle se demandait bien ce qu'ils fesaient, pendant ce temps...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalaheel

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Sam 16 Mar - 9:30

Kalaheel ouvrit doucement les yeux , elle observa le plafond de sa cabine avant de vraiment réaliser ou elle était ,puis avec sa lucidité revint la douleur .

Tout son coté gauche la faisait souffrir du bras endolorit au cotes qu' elle estimait froissé , un coup d œil lui confirmas que sa jambe gauche était sûrement ce qui avais le plus absorbé le choc , elle portait une attelle sur cette jambe et de multiples pansements sur ces bras et son torse , la cabine sentait l onguent et les herbes médicinal, elle du faire un effort de maîtrise pour réussir a boire le verre d eau posé au coté du lit ,ces souvenir s'arrêtait au combat contre le Karka puis ... un choc , Le choc ? elle aurais des questions a poser à son soigneur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhaÿm

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Dim 17 Mar - 14:42

Le lendemain de l'escale, passé le Cap de Sud-Soleil, les navires profitaient d'un temps favorable, et progressaient vers les eaux Orriennes.
L'horizon était néanmoins clair, et la lumière forte, obligeant les hommes sur le pont à plisser fortement les yeux.

Durant la matinée, Elhaÿm descendit vers les cabines des invités, un compartiment spartiate, divisé en dix cellules.
Ces espaces, d'environ 9 pieds sur 6, offraient, au moyen de fines parois de bois et de rideaux tressés,
un peu d'intimité aux Agents, et aux personnalités de marque du Providence,
ce qui était déjà mieux que le dortoir commun des matelots.

Elle s'arrêta devant la cabine d'Olav, dont les pieds touchaient le rideau, vu la taille du Norn, et lui demanda au travers,
si il pouvait passer la voir avant la collation de la mi-journée, dans la cabine du Capitaine.

Puis, elle alla devant celle récemment attribuée à Kalaheel, et demanda si elle pouvait entrer.
Après une réponse par l'affirmative, la Norne s'assit sur le lit de la jeune humaine.


-Tu nous a fait une bonne frayeur, hier, dit-elle en souriant.

Durant le combat contre cette... créature, sur L'ïle, tu es tombée, un peu en contrebas, sur une plateforme rocheuse.
Plus de peur que de mal, heureusement. Tu as du être assommée sous le choc, mais l'os de ta jambe n'était pas cassé, et j'ai pu faire quelquechose. Olav t'a porté, et ramené à bord, ensuite...

Ca va mieux ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalaheel

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Dim 17 Mar - 18:40

Kalaheel écoutait le résumé des événements qu'elle avait manqués avec attention , et une pointe de déception aussi . elle voulu répondre par l affirmative pour rassurer la capitaine mais le mouvement trop brusque réveilla la douleur et la fit grimacer :
oui ... enfin ça ira mieux bientôt ... ,je serais sur pied quand on arrivera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olav

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Lun 18 Mar - 8:33

Olav était en train de se reposer, allongé sur son couchage, ne sortant de son sommeil que lorsque ses ronflements provoquaient une remarque.
Il leva la tête en entendant Elhaym lui adresser la parole.
Le norn répondit dans la foulée :
" Bien Capitaine ! J'arrive.. "

Olav se leva en se roulant sur le coté, puis mis sa tenue en ordre, fit gargouiller de l'eau dans sa bouche et sorti de son compartiment.
Il était obligé de se baisser un peu, au risque de se cogner la tête a chaque poutre.
Le norn se dirigea vers la cabine du capitaine sans vraiment se poser de questions, et attendit devant la porte.


_________________
"Semer la mort, jeter des sorts, envouter les copains ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skaldia

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 32
Localisation : Cholet

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Lun 18 Mar - 12:02

Au sec et au chaud, Skaldia avait trouvé l'endroit idéal pour lire tranquillement: la réserve à coté de la cambuse. Certes, le peu de lumière ne facilitait pas la lecture, mais elle avait amené une lanterne.
Le coq avait sursauté le première fois. Maintenant, il passait, souriant, la mettant gentiment en garde de ne pas piocher dans la nourriture.
Elle n'avait pas osé lui répliquer que ses biscuits étaient immangeables.
Elle tourna la page.
Au début, elle traînait dans le compartiment des agents, mais les ronflements d'Olav et l'odeur d'herbes médicinales mettaient son calme à rude épreuve. Cette promiscuité forcée ne lui plaisait pas. Après avoir fouillé quelques instants dans son coffre, au pied de la couchette, elle était sortie explorer le navire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhaÿm

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Lun 18 Mar - 15:14

Avant de partir rejoindre Olav devant sa cabine, la Norne regarda dans le compartiment réservé à Skaldia, mais n'y trouva personne.

Elle demanda sur le pont si quelqu'un n'avait pas vu la Sylvari, et un matelot lui répondit que le Coq s'était fait une belle frayeur, tôt ce matin, croyant à un fantôme des contrées d'Orr apparaître, lumineux, près de lui...

Peu après, Elhaÿm passa la tête par la petite porte de la réserve, et regarda, amusée, la Sylvari plongée dans ses lectures...


-"Original, comme bibliothèque.
Tu pourrais venir quelques minutes avec moi ?

J'aimerais discuter avec Olav et toi de certaines choses..."


Peu après, la Norne et la Sylvari revenaient vers la cabine du Capitaine, et elle fit signe à Olav, d'entrer, avant de le suivre.

La cabine n'était pas très grande.
C'était une pièce de 9 pieds par 9, avec un lit d'aspect spartiate, un bureau et deux chaises, et une simple armoire.
Le lit était fait.

Des rouleaux de parchemins, avec des sceaux variés, étaient rangés dans des casiers.
Accroché au dessus du lit, une gravure sur un bouclier, très abimé et manifestement ancien, portant des runes semblant d'origine Naine, était suspendu. Peu de décoration, en dehors de cela.


-"Petyr est sur le pont, je crois que l'air marin lui fait du bien, dit-elle, avec une pointe d'ironie."

Maintenant que nous avons un peu plus de temps, et que nous sommes seuls...
J'aimerais que nous reparlions de cette histoire, Olav... La malédiction d'Aubépine.
J'espère que mon invitation de Skaldia ne te dérange pas,
mais je pense que c'est utile qu'elle soit là. "

Elle s'installa sur le côté de son lit, laissant les chaises à ses invités...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Öoresé

avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : A la droite du lièvre de Mars et Non loin du chat Potté.

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Lun 18 Mar - 16:28

Levée d’ancre

A peine quitté l’embarcadère la même sensation de malaise qu’hier soir. L’impression d’avoir été coupée du monde, enfin d’une partie. Le contact avec l’Arbre Clair existe encore, ténu mais présent. Là il s’agit d’une chose dont je n’avais pas conscience avant de monter sur un bateau. Je n’ai pas eu le temps de lui en parler et maintenant il est trop tard, il ne reste plus qu’à voir.
Autant profiter du voyage. Je souris alors à l’humaine perchée à mes côtés et tout en accordant les fils de la Lyre. J’admire de mon perchoir la vue imprenable. La nuit cède le pas au jour et pour le moment le monde se nuance de couleurs pâles. A l’horizon la mer et le ciel se fondent dans un gris bleuté teintés d’or clair. Des nuages plus sombres ombrent ce début de matinée. J’espère qu’il ne va pas pleuvoir.

En bas j’attends les cris des marins, et je sens le navire tanguer doucement alors qu’il commence à se mouvoir. Qu’ils sont amusant vu d’ici, ils paraissent minuscules comme des jouets pour enfants. Presque insignifiant, la tête levée vers moi, ma peluche asura attend que je redescende. Je peux voir un Charr mécontent s’agitant en regardant dans ma direction. Puis la Capitaine aux cheveux d’argent qui semble si calme et sereine. J’entraperçois la Norne que j’ai vexé sans le vouloir. Elle arpente le pont avec assurance et morgue, si sûre d’elle et de sa force. Il y a aussi une Sylvarie silencieuse comme une ombre. Il doit surement y avoir d’autres personnes de la Compagnie mais je ne les distingue pas pour le moment des membres de l'équipage . Puis la brise gonfle les voiles et le roulis du navire se fait plus présent. Je sens monter une joie sauvage, un étrange sentiment de liberté alors que le vent plus violent souffle et chante tout autour de moi. Des notes s’égrainent de mon instrument bien que je ne pince pas les cordes. Cela me faire rire, un long rire qui se perd dans les embruns tandis que l’humaine, occupant avec moi ce bref espace, me lance un regard où se mêle perplexité et amusement.

Quelque heure plus tard le temps se couvre et la femme me fait signe de descendre. L’on me propose gentiment d’aller m’enfermer dans les entrailles du bâtiment. Un long frisson d’horreur me parcourt. Pas encore, pas maintenant. Je ne suis pas encore prête pour m’enterrer dans le cœur de ce bois moribond. Discrètement je m’approche de celle qui fut ma compagne sur la vigie et lui demande de me trouver un lieu où je ne dérangerais personne sur le pont. Finalement je me retrouve sur le ponton avant, assise dans un coin sur un rouleau de cordage. Blotti à mes pieds mon griffon, pour une fois, ne semble pas vouloir bouger, ni faire de bêtise. Je regarde par-dessus le bastingage tout en m’agrippant fermement…. je sens que ça va bouger …


Escale et coquillages … vive les vacances à la plage.

Nous venons de mouiller près d’une côte. La Crique du soleil, et là j’ai compris. Le nom est une tentative d’humour. Parce que depuis que nous sommes arrivés, il ne fait que pleuvoir. Pourtant cela n’entame en rien la sensation de bien-être que j’éprouve. Je sens de nouveau la vie couler en moi…. Je n’ai plus se sentiment de me dessécher lentement. Je pensais au début que je souffrais du mal de mer. Mais au vu de l’état du grand Norn qui vit avec la Capitaine. J’ai bien compris que mon mal était différent. Je n’ose pas en parler à Filaënn. Je l’ai bien observé, lui et l’autre Sylvarie, et j’ai bien l’impression d’être la seule à ressentir cela. Ce n’est probablement rien, puis cette escale va me permettre de me remettre. Ils sont tous réunis sous une tente. Pour une fois je n'ai pas envie de me mêler à eux. J’ai besoin de calme et solitude, la plage sera parfaite. J’aime la perception du sable chaud et humide glissant entre mes doigts de pieds. La caresse de la pluie tiède sur l'écorce de mon visage. Oui ici je serais bien, assise, mes mains fuissant le sable et mes doigts comme des racines s'abreuvant de la vie qui pulse irrémédiablement.

Non .. encore. Le départ a sonné et je me suis trompée dans ma précipitation. La Dame Blanche est bien gentille mais il faut que je remonte sur le bon navire. Je vais encore me faire remarquer …



La chance sourit parfois, et la syvlarie à tête en l’air a réussi à réintégrer le bon bord. Il est fort probable qu’elle jugera le moment venu pour elle et sa peluche vivante de tester l’exploration des cabines et ponts intérieur du navire. Mais elle sera visible la majeur partie du temps soit sur la Vigie à jouer de la lyre ou sur le pont avant assise sur un rouleau de cordage.
Les membres de l’équipage chargés du nettoyage et d’autres aussi pourront découvrir un peu partout des bourgeons desséchés sur le sol, aussi bien en extérieur qu’en intérieur.

Néanmoins curieuse, elle tentera d'obtenir des renseignements quant à l'aventure vécu par les Chasseurs. Ainsi Kalaheel dans sa petite cabine aura la visite d'une sylvarie à l'expression chaleureuse et espiègle bien que parfois un léger mal être se devine dans son regard ou ses traits.




Dernière édition par Öoresé le Lun 18 Mar - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shaardol.tumblr.com/
Petyr Baenog

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Lun 18 Mar - 19:00

Deux jours horribles. Deux jours accrochés aux bastingages pour prévenir en cas de régurgitation du repas précédent. Ce mal lui triturait le ventre.
Bien sûr, il avait l'infusion donné par le docteur, mais d'une part, il ne voulait pas faire appel à des subterfuges pour dompter ce malaise, il devait s'habituer. Les Baenog ont toujours voyagés à travers les terres, la Tyrie n'a que très peu de secrets pour cette famille de nomade. Ceci dit, l'eau n'a jamais un point fort, et d'histoire de Norn, aucun Baenog n'a été marin. Ce qui, avec du recul, était plutôt dommage car de nombreuses autres terres s'étalaient au delà des océans infinis.
Ensuite parce que si une occasion de combattre se présentait, il fallait absolument qu'il ai les idées clairs, et l'estomac au repos. Et si jamais il avait abusé des plantes pour un soucis de confort, la vie d'Elhaym serait en danger, par sa faute. Et plus, lui qui excellait pour le combat agile, ne pas pouvoir participer à un abordage, ça aurait été vraiment pas de chance, ne serais-ce que pour tester ses capacités.

La première nuit a été particulièrement difficile. On l'avait placé dans une petite cabine avec Talnir. Étonnement, le jeune ingénieur n'avait ramené qu'une mallette et quelques armes. Comparé à tout le barda habituel de l'humain... Enfin, le norn n'allait pas se plaindre non plus, il n'allait pas prendre toute la place !

La cabine, plutôt spartiate, sentait la poudre des armes de Talnir. Autant, ça ne le dérangeait pas, mais avec les nausées... y rester était rapidement insupportable. Il n'utilisait la chambre que pour dormir, un peu, ou pour y ranger ses affaires. Il avait choisi de t'amener que quelques affaires. Une tenue légère qu'il portait la plupart du temps, une veste de rechange et son armure de combat. Mais pour ses armes, il ne voulait se séparer de rien. Ses deux épées, ses couteaux de lancer, ses pistolets et son arc court, ainsi que les flèches et leurs divers embouts plus ou moins létaux.

L'air marin ne le dérangeait pas. Il appréciait ça, même. Ça changeait un peu du froid et des tempêtes des Cimefroides. L'odeur du sel et la chaleur de l'Arche lui était plutôt plaisant. Chaque passage était un peu comme des vacances.

Plusieurs jours après l'escale de la Crique de Sud-Soleil, il avait commencé à s'habituer aux remous et autres déferlements en tout genre. Même si ça ne retirait pas encore les nausées, devenues plus légères. Au début, il voulait aider à droite à gauche, pour ne pas servir à rien, mais il s'est résigné en voyant qu'il n'arriverait pas à grand chose sur un bateau. Il s'était alors contenté de s'assoir dans un coin à l'ombre et réfléchir, sur le pont supérieur. Il passait souvent des après-midis à regarder Elhaym en train de commander ses hommes, impatient de ce court moment ou elle viendrait le voir pour lui demander si tout va bien. Il partageait parfois des discussions avec autres agents, mais entre Talnir qui passait sa vie dans la salle des canons... Et les autres qui semblait tout aussi occupé... En somme... Il s'ennuyait à mourir sur le navire. Il commençait à se dire qu'a ce rythme, il allait bientôt sauter du bateau et repartir à la nage avant de devenir fou, enfermé sur du bois flottant.

Le regard porté sur le large, il cherchait inlassablement le moindre point de terre, pour se rassurer et se dire qu'on était finalement au tombé dans un plan d'eau infini et qu'ils allaient tous de mourir de faim. Il avait quand même confiance aux capacités de chacun des membres, mais bien qu'il soit de nature optimiste, il ne pouvait s'empêcher d'y penser. La folie qui commençait à l'atteindre, peut être. Ou la fièvre. Ou la manque de bière. Ou ne pas pouvoir manger à sa faim. Ou alors il s'inventait peut être tout un tas d'excuses pour rendre ses ronchonnements légitimes.

Ce jour là, il était assis contre un mur, il regardait au large. Il entendait le charr en train de hurler ses ordres... Petyr essaya d'y faire abstraction en fermant les yeux pour une enième petite sieste. Après, peut être irait-il faire un tour dans le couloir des cabines des agents, histoire d'embêter tout le monde, lui procurant peut être quelques petits rires rassurants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narm

avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Mar 19 Mar - 7:31

Après leur escale mouvementée, Elyana n'avait qu'une idée en tête : s'occuper de la situation des réfugiés. Elle ne pouvait décemment laisser la situation de son peuple telle quelle était, une entrevue avec Knut Ours Blanc lui semblait nécessaire pour essayer d'obtenir de l'aide (et de lui faire part de sa découverte).

En attendant, Elyana prit le temps de soigner les petites "éraflures" dues aux combats survenus quelques heures auparavant. Le lendemain elle se leva tôt afin de continuer l'entrainement de l'équipage. Pour éviter de perturber les manoeuvres, elle prit à tour de rôle les matelots à part. Connaissant la réputation d'Elyana, ces derniers étaient à chaque fois surprit de voir les quelques bandages qu'elle avait sur elle, la surprise mêlée à de la peur. Elle s'efforça de leur dire que ce n'était rien et que l'ennemi, bien que coriace, n'avait pas survécu, tandis que personne n'était mort dans le groupe d'assaut.

Le beau temps était propice pour cet entrainement, la vue était clair et dégagé. Même si elle ne les prenaient qu'un par un, les mouvements d'esquives et les moulinets des armes étaient tels que les autres membres de l'équipage devaient esquiver les attaques. D'autant plus qu'elle utilisait ses illusions, ils ne savaient plus ou donner de la tête. Elle prit quelques pauses et recommença ainsi jusqu'à la fin de la journée.

A ce moment la, elle se dirigea dans sa cabine tout en encourageant au passage l'équipage. Une fois à l'intérieur elle prit le temps de se nettoyer au mieux avec la bassine dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olav

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Mar 19 Mar - 10:18

Olav, s'assit sur une chaise en fronçant les sourcils, se demandant pourquoi l'on revenait maintenant sur ce sujet ....
Il était redevable à la Compagnie pour cet épisode, donc il ne pouvait pas esquiver les questions du capitaine.


" Hum... que voulez-vous savoir ? Il s'agit d'un envoutement unique, de dissimulation et de protection. Un sort lancé il y a fort longtemps par un puissant nécromant. "


Il observa l'attitude de Skaldia, qui savait déjà beaucoup à ce sujet, et d'Elhaym, qui avait déployé pas mal d'énergie pour lui venir en aide.

" Il y avait caché cette amulette, que par bonheur vous avez réussit à remettre en place. C'était la meilleur chose à faire ... "

Olav semble pensif, puis écartant les mains vers son capitaine :

" Je suis navré d'avoir fait prendre des risques aux agents de la compagnie ! "


_________________
"Semer la mort, jeter des sorts, envouter les copains ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhaÿm

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Mar 19 Mar - 14:13

Le capitaine du Providence croisa les bras, et plissa légèrement les yeux.

"Eh bien, il y a quelques détails que j'aimerais éclaircir, avec votre aide...
Notamment au sujet de cette amulette. Pourquoi ce Nécromant l'avait-il dissimulé, avec autant de protections ?
Quelles sont l'origine et les facultés de l'amulette d'Aubépine, Olav ?


La Norne se tourna également vers la Sylvari.

"J'ai remarqué aussi, Skaldia, à trois reprises, que ces spectres semblaient être très intéressés par toi.
Tu saurais pour quelle raison ?

J'ai confiance en vous.
Mais si vous devez me dire quelque chose d'important... Alors faites le maintenant.
Je ne souhaite pas entrer en Orr, avec ces questions laissées sans réponse."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skaldia

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 32
Localisation : Cholet

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Mar 19 Mar - 16:23

Dans la cabine du capitaine, Skaldia avait pris place sur l'une des chaises disponibles.
Elle répondit à la question de la capitaine à son encontre:


"Hmmm, je ne sais pas. Peut-être que ces spectres anciens n'avaient jamais vu de Sylvari auparavant. En tout cas, je ne tiens pas à les rencontrer de nouveau. Moi, ils ne m'intéressent pas du tout!"

Elle se tût en se remémorant l'épisode du spectre hurleur au sommet d'un mont enneigé, où pleins de désirs contradictoires l'avaient assaillie: fuir, protéger, combattre...
Elle regarda Olav, en se demandant si ce n'était pas ce qu'il éprouvait. Il avait mis tout le monde en danger par sa détermination à protéger ce sortilège. Le sang de la capitaine avait teinté la neige. Mais, il le regrettait, et cette tristesse était palpable.
Restait à savoir quelle émotion l'avait emporté:


"Dis, Olav. Cet envoutement... il est toujours actif?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olav

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Mar 19 Mar - 17:54

Olav répondit franchement à Elhaym, après avoir pris une bonne inspiration :

" L'amulette d'aubépine et l'Envoutement correspondant ne sont guère connus.
Cependant leur existence est cité dans un recueil : le grand almanach de la nécromancie.
L'une et l'autre ont été créés par cet ancien nécromant, dont j'ai oublié le nom, il y a fort longtemps.
Ce livre était présent dans la bibliothèque de mon ancien ordre, il reprends les grandes dates de l'histoire de la nécromancie.
Il est écrit que l'amulette permet à un nécromancien de projeter dans la douleur ou le mal-être d'une personne. En se 'logeant' dans cette douleur, pouvoir interférer, en bien ou en mal, sur la personne. Plus la personne souffre et plus le possesseur de l'amulette a de pouvoir sur elle. "


Le norn acquiesça envers Skaldia, sobrement, suivant sa réaction.

" Comme Skaldia le sais, car nous en avons déjà parlé ensemble, ces spectres furent mes compagnons. Et, en effet, ils n'avaient pas spécialement fréquenté de sylvari... Encore moins comme Skaldia... "

Olav se gratta la barbe en soufflant... écoutant l'autre question posée par Skaldia.

" Oui Skaldy', l'envoutement d’aubépine est, on peut le dire, refermé !
Il s'agit d'un sort de protection de très haut niveau. Prévu pour camoufler l'amulette aux yeux mortels, il joue surtout un rôle de protection. Il peut s'ouvrir sans trop de dificulté pour ceux qui pratiquent la magie et qui savent le trouver. Cependant le vider est une autre histoire, essayez de toucher a son contenu et il devient très agressif, comme vous avez put le constater ... "


Le norn pose son regard sur Elhaym, en se dodinant doucement sur sa chaise.

" C'est une longue histoire que j'ai derrière moi... Mais ni les spectres, ni l'amulette, ne devraient ressortir et la compagnie n'entendra normalement plus d’écho de mon passé... "

_________________
"Semer la mort, jeter des sorts, envouter les copains ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raeniel
Admin
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 39

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Mar 19 Mar - 20:10


Soudain, une déflagration sourde retentit sur l'un des navires du Pacte.

Le fracas de l’explosion ébranla la coque du lourd navire de transport. L’eau s’engouffra aussitôt dans le trou béant créé à la proue du Brillant, éteignant dans le même temps un début d’incendie. Une épaisse fumée se dégageait de l’avant du navire, créant un vent de panique rapidement maîtrisé par le Quartier Maître. Par chance, le trou se situait légèrement au-dessus de la ligne de flottaison.

Habile officier du Pacte, le Capitaine du Brillant fit rapidement manœuvrer le navire pour limiter sa prise aux vagues tout en amenant la voile pour le mettre à panne. La voie d’eau se tarit, mais le navire demeurait à l’arrêt, n’évoluant qu’au gré des courants.

Les autres transporteurs du convoi, observant les difficultés du Brillant, vinrent se placer autour de lui, leurs capitaines mettant à l’eau des chaloupes pour aider les menuisiers du transporteur endommagé à réparer le plus rapidement possible tandis que l’Indomptable et le Providence patrouillaient autour.

Plusieurs heures s’écoulèrent ainsi, jusqu’au crépuscule. Les réparations allaient bon train, mais il faudrait sans doute travailler toute la nuit pour finir de colmater la brèche ouverte dans la proue.

La nuit devenait plus froide, à présent. Au loin, un épais brouillard se formait, ce qui n’était pas sans inquiéter les plus superstitieux. Des volutes brumeuses dansaient, tels des appendices sinistres, animés d'une vie propre...

Du haut de la dunette de l’Indomptable, le cri de la vigie alerta l’équipage, rapidement repris par celle du Providence.

    "Navires en vue !"


Raeniel tira de son pourpoint de cuir sa longue-vue, qu’il déplia avant d’observer le brouillard désigné par la vigie. Rapidement il put distinguer des voiles sombres en émergeant.

    "Lieutenant, cap sur ces navires. Préparez l’équipage au combat."


Aussitôt, Aerryn se tourna vers le timonier « Barre à babord ! » avant d’aller commander au quartier maître d’augmenter la voilure et de distribuer les armes. L’Indomptable, avec une agilité surprenant pour une frégate, se tourna face aux nouveaux venus, mettant le cap droit sur eux.

A mesure qu’ils s’approchaient, les silhouettes des navires se faisaient plus précises. L’œil vissé à sa longue vue, l’attention du Capitaine était portée sur la proue du navire de tête. Un squelette encapuchonné, armé d’une lourde faux. Un navire par trop familier à son goût.

    « Le Faucheur… »


Un navire à la sinistre réputation. Il écuma des années durant les eaux au sud de l’Arche du Lion, abordant les navires et pillant les villages côtiers. Il ne faisait quartier que pour réduire les prisonniers en esclavage et les revendre. Et encore, ceux qui ne pouvaient servir de valeur marchande étaient sommairement exécutés. Si les équipages savaient qu’il était inutile de se rendre et donc combattaient jusqu’au dernier, la terreur qu’il inspirait glaçait d’effroi le marin le plus endurci. Jusqu’à ce que les canons de l’Indomptable mettent un terme à sa sanglante carrière…

Lieutenant, je veux tous les hommes prêts au combat. Nous allons semble-t-il devoir couler le Faucheur pour la seconde fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade.jdrforum.com
Elhaÿm

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Mar 19 Mar - 20:21

La Vigie cria ses informations vers le pont supérieur, et le regard de la Norne devient sombre.

"Aux armes et en tenue de combat !
Tous à vos positions !"

Aries, à tribord, toute !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petyr Baenog

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   Mar 19 Mar - 20:27

Petyr fut tiré de sa somnolence lorsque l'explosion eut lieu. Enfin un peu d'action, se dit-il. Bien que tout ça n'apporterait sans rien de très réjouissant. Après avoir regardé attentivement les manœuvres des bateaux, il se déplaça vers sa cabine et commença à préparer son infusion. Il était peut être temps de l'utiliser.

Il s'équipa rapidement, son armure légère, son épée, ses dagues et une dizaine couteaux de lancer. Après ça, il rejoignit Elhaym sur le pont supérieur et se plaça derrière elle. Quoiqu'il se passe, il sera là pour la protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage vers Orr - A bord du Providence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage vers Orr - A bord du Providence
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» voyage vers les néant
» VOYAGE VERS CHYPRE - 3ème épisode
» Voyage vers la Primum..[accepté]
» VOYAGE VERS CHYPRE - 1er épisode
» [Carte] Route de la Vieille Forêt [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasseurs de Jade :: Archives :: Guild Wars 2 [2012-2014] : La Compagnie des Chasseurs de Jade :: Aventures en Tyrie et au delà [RP/Public] :: Campagne : Les Echos du Passé :: Orr-
Sauter vers: