Chasseurs de Jade

Image
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Expédition en terres sylvaris

Aller en bas 
AuteurMessage
Raeniel
Admin
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 39

MessageSujet: Expédition en terres sylvaris   Mer 10 Oct - 17:50

Extraits du Journal de Bord du Capitaine de l'Indomptable

10ème mois, 6ème jour, de l'an 1325

Avons pris le départ de l'Arche du Lion peu après midi. Mettons le cap vers le Sud, vers le Détroit du Chagrin.

La fumée des navires pirates sabotés hier se voit de loin. Entre cela et leur Capitaine défié puis tué, leurs ardeurs semblent avoir été fortement apaisées par notre petite équipée. Le passage n'en est que plus sûr, et aucune voile ennemie n'est à déplorer.

10ème mois, 8ème jour, de l'an 1325

Naviguons plein Ouest sur la Mer des Lamentations. Nous sommes loin d'Orr, mais l'équipage n'en est pas moins quelque peu nerveux. Les anciens Loups Gris n'ont rien oublié de nos anciens combats contre les Orriens. Puissent les Vents nous mener à bon port sans que nous ne fassions de mauvaise rencontre.

10ème mois, 9ème jour, de l'an 1325

Avons débarqué ce jour à proximité de la Forêt de Caledon. Les barques furent laissées en haut d'une cascade donnant sur la Crique de Sleive. La pluie rendait la roche particulièrement glissante, et me valut une chute. Ma cheville semblait tenir, nous avons pris le parti de traverser la Crique marécageuse avec Imni et Niahm. Elhaym prit avec elle Ideah, Hrafn et Rache. Pendant ce temps, les autres finissaient de débarquer le matériel avant de le transporter vers notre destination finale.

Des corps de protecteurs Sylvaris pourrissaient à même le sol. Niahm nous avertit de n'en toucher aucun car ils étaient infectés. Et effectivement, des morts vivants ne tardèrent pas à s'en prendre à nous. Ils furent rapidement éliminés et nous pûmes retrouver nos alliés au point de rendez-vous prévu.

Quel plaisir de voir les Sangdragons et leurs compagnons, mais aussi Enyaelle, accompagnée de son protecteur. Petyr avait lui aussi répondu à l'appel d'Elhaym, et j'eus grande joie d'apercevoir Vidard. Leurs compagnons étaient nombreux. Et étranges... Le plaisir des retrouvailles était malheureusement vivement entaché par l'attitude et les propos de certains.

Nous prîmes rapidement le chemin du Bosquet sous la conduite efficace de Nïahm. Au-delà des propos parfois insultants, la faune et la flore durent subir un assaut en règle de la part de ceux que je crois avoir identifiés comme des compagnons de route des frères Baenog. C'est donc inquiets de l'accueil qui nous serait réservé, craignant quelque peu l'image de barbares destructeurs, que nous entrâmes au Bosquet.

Ma cheville n'ayant guère apprécié pareil traitement, Elhaym profita d'une courte halte pour me soigner. Courte halte que mit à profit une bonne partie de nos alliés pour se disperser au sein de la ville.

Quelques temps plus tard, les Sangdragons, Enyaelle et nous mêmes pûmes échanger avec un Chevalier Sylvari. Un Vaillant du nom de Filaenn. Ce dernier s'était inquiété de notre arrivée, aussi nombreux et en armes. En échange de notre aide, il était prêt à nous aider à rencontrer l'Arbre-Clair... Alia Sangdragon fut sans doute la plus vive à répondre, lui offrant le service de sa lame. Nous suivîmes tout naturellement. Enyaelle accepta quant à elle de nous accompagner dans le cas où les services d'une guérisseuse serait nécessaire, son compagnon déclinant pour ne pas avoir à se mêler de politique.

Petyr et ses compagnons s'étant éclipsés sans mot dire, seul Ghilem nous accompagna sur l'insistance de Rache. Je regrettais l'absence de Vivard, ses conseils sur le Bosquet auraient sans nul doute été des plus précieux. Filaenn nous parla d'un orbe ancien, qui aurait été en possession d'un mage de ses amis. Un Second-Né, du nom de Khyrriel. Malheureusement, les Skritts semblaient particulièrement attirés par l'Orbe, et s'en emparèrent.

D'après les éclaireurs de Filaenn, l'Orbe se trouvait dans les Ruines des Invisibles, au nord de la Forêt de Caledon. Les Protecteurs sous ses ordres étaient toutefois trop occupés à gérer la menace combinée de la Cour des Cauchemars et des Orriens. Notre aide lui était donc nécessaire, même s'il nous prévint du danger que cela représentait, l'Orbe rendant les Skritts particulièrement agressifs, et dangereux même pour les communautés Sylvaris proches.

Ce fut Imni cette fois qui guida notre petite troupe. Avisant une attaque d'Orriens, nous prêtâmes assistance aux Sylvaris avant de reprendre notre route. Une fois aux ruines, il nous fallut rechercher la fameuse Orbe. Ce fut Alia qui trouva l'entrée d'une grotte. Un premier Skritt se jeta sur moi, sans chercher à discuter... Nous dûmes donc nous frayer un chemin sanglant à travers les hommes-rats, jusqu'à finalement trouver notre objectif.

Le nombre et surtout leur férocité les rendaient plus dangereux que jamais. Mais ce qui m'inquiéta le plus fut sans doute la réaction d'Elhaym. Elle semblait captivée par l'Orbe, et une étrange réaction se produisit lorsqu'elle faillit entrer en contact avec elle. Des éclairs fusèrent de toutes parts, et elle s'écroula. Les efforts conjugués d'Enyaelle et de Hrafn permirent de la relever. Hrafn, faisant appel à la force des esprits, put s'emparer de l'Orbe et nous quittâmes précipitamment les lieux.

Filaenn nous attendait à l'entrée du Bosquet. Étonnamment, il s'empara de l'Orbe sans nulle difficulté, d'une seule main, avant de la ranger dans un sac. Nous retournâmes donc au Bosquet. Pendant qu'Elhaym soignait les mains de Hrafn, brûlés par le pouvoir de l'Orbe, Ghilem s’éclipsa après avoir salué uniquement Rache...

Valken Sangdragon, Hrafn, Elhaym et moi-même, ainsi qu'Enyaelle un peu plus en retrait, discutâmes ensuite quelque peu avec Filaenn afin de tenter d'en savoir plus sur l'Orbe...

_________________


Dernière édition par Raeniel le Dim 11 Nov - 12:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade.jdrforum.com
Katherine ross

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: Expédition en terres sylvaris   Mer 10 Oct - 17:56

Après ces quelques premiers jours en mer, Katherine se dit qu'elle fît le bon choix, en apposant d'une pointe de plume mal taillée sa signature dégoulinant sur le vélin de recrutement. Faisant le compte de ce qu'elle a déjà accompli depuis ce jour là, elle posa un masque de satisfaction sur son visage de tel sorte que son regard se porta quelques temps sur l'horizon, du haut de sa vigie.

Un peu trop longtemps. C'est ce qu'elle déduisit lorsque le capitaine la rappela à l'ordre, sonna le cor, signe de l'arrivée près des côtes de la forêt de Caledon. Autant dire que sa carrière de vigie s'était arrêtée à la seconde où le brame musqué du cor rugit. Se laissant chuter le long du mât ) l'aide d'une corde bien plus large que la paume de sa main...ou plutôt se débâtant avec les échelons de cordages, évitant autant que faire se peut de se retrouver la tête plus proche du pont que ses pieds, elle vit en effet l'horizon brumeux, au vert camaïeu.

Ses pieds touchant le bois du pont, ceux ci se mirent illico en marche vers la cale, où elle avait laissé la liste inventoriant la cargaison, afin de procéder aux dernières vérification, tout en allant chercher Imni, afin de s'assurer de la qualité du contrôle.

une fois ceci fait, elle se fit porter pâle, de sorte à pouvoir finir de travailler sur la Jambe d'Hrafn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhaÿm

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Expédition en terres sylvaris   Sam 13 Oct - 6:56

Extraits du Journal de Bord du Capitaine du Providence

10ème mois, 11ème jour, de l'an 1325

Le Chevalier et Protecteur du Bosquet, Filaenn, avait tenu parole. Nous obtenions effectivement une audience auprès de l'Arbre Clair, dès le lendemain.
Après avoir grimpé à bord d'une nacelle végétale, nous arrivions dans le lieu le plus précieux et le plus restreint d'accès du Bosquet : la Chambre d'Omphalos.

Il est difficile de décrire dans ce journal la lumière et l'harmonie qui baignait cet endroit.

Près d'une paroi de la Chambre, un Etre plus grand que les autres se tenait, entourés de Protecteurs, aux visages accueillants, mais attentifs à nos mouvements. Son visage exprimait une sérénité profonde et bienveillante. C'est l'absente de doute, et d'arrière pensée dans son regard qui me frappa en premier. Nous présentâmes nos respects à la Mère des Sylvari.

Après nous avoir observé pendant un instant, elle prit la parole.
Elle nous révéla que cette forme n'était qu'une expression de l'Arbre Clair tout entier, et que nous étions les bienvenus dans ces lieux. Nous échangeâmes brièvement sur la nature de notre Compagnie, ainsi que les décisions récentes, qui nous avait amenés au Bosquet. L'Avatar de l'Arbre Clair mentionna qu'un Intendant viendrait nous trouver, pour discuter de ces sujets.

Vers la fin de l'entretien, l'Arbre Clair se tourna un instant vers Rache,
puis regarda à nouveau vers l'ensemble de l'assistance, en prononçant ces paroles :


"Les évènements qui se produisent, agréables, ou au contraire, tragiques, font partis intégrantes du cours de l'Existence.
Lutter contre ce cours, revient à lutter à mains nues contre la force d'un fleuve.

Tout ce que l'on peut faire, c'est simplement...
apprendre à nager de son mieux, et se laisser porter par le courant."




L'expression du visage de l'Avatar de l'Arbre était indéfinissable. Peut-être un demi-sourire ?... non, son visage reflétait mille nuances en même temps, et sembla même mélancolique, l'espace d'un instant.

Impossible de ne pas songer à Toltech. Mais j'avais le sentiment que la Mère des Sylvari parlait aussi, au delà de cela, des évènements à venir.


"Au revoir... Chasseurs de Jade."


L'entretien était terminé, il n'y avait rien de plus à ajouter. Nous prenions congés.

Raeniel discuta avec Filaenn des modalités d'accès à une crique plus rapprochée du Bosquet. C'était possible, mais nécessitait le contrôle des navires par les protecteurs. Filaenn lui proposa d'organiser cela le soir même, la visite ne devant être qu'une formalité.
Il y a avait toutefois quelques préparatifs et registre à signer, aussi Raeniel partit avec certains Compagnons,
pour préparer l'Indomptable et le Providence...

Un peu plus tard, au détour d'un couloir dans le Refuge des Constellations, nous rencontrâmes L'intendant Aslïnn,
ainsi que nos alliés et amis, les Sangdragons.

Prévenu par Nïahm, l'intendant était au courant de notre requête, et nous proposa le village d'Astorea, afin d'y établir éventuellement un comptoir.

Mais il y avait cependant une difficulté locale : la Cour des Cauchemar était devenu plus active récemment,
et l'Intendant souhaitait que nous participions activement à sa protection, si nous nous établissions là-bas...

[en cours d'édition, suite à venir...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raeniel
Admin
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 39

MessageSujet: Re: Expédition en terres sylvaris   Lun 15 Oct - 18:20

10ème mois, 14ème jour, de l'an 1325

Ces derniers jours passés en compagnie du Chevalier Filaenn furent des plus instructifs, sans doute plus pour moi que pour lui.

Le Vaillant m'avait signifié peu après notre retour son désir de monter à bord de l'Indomptable afin de mieux connaître les navires humains. Relativement âgé pour un Second-Né, il me confia avoir d'importantes lacunes quant à la stratégie navale, lacunes qui nuisaient à l'accomplissement de son devoir de Protecteur du Bosquet.

Nous avons donc rejoint l'Indomptable, tandis que le Capitaine Elhaym Haagendottir et nos agents sur place se chargeaient de mener à bien les négociations avec l'Arbre-Clair. Si Filaenn s'intéressa de près à l'Indomptable lui-même et à son équipage, nous passâmes ces derniers jours à étudier les défenses maritimes des Sylvaris sous un angle de vue différent du leur. Plus âgé que la plupart des Seconds-Nés que j'ai eu la chance jusque là de fréquenter, Filaenn s'avéra une source de renseignements des plus précieux quant à la philosophie de son peuple.

Je l'admets volontiers, les commandements de Ventari ne sont pas sans avoir trouvé un certain écho en moi. Même s'il me reste beaucoup à appréhender à ce sujet...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade.jdrforum.com
Elhaÿm

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Expédition en terres sylvaris   Mer 17 Oct - 16:01

10ème mois, 12ème jour, de l'an 1325

Hier notre expédition a connu un dénouement tragique.
Même si cela aurait pu être encore plus dramatique, sans la présence de nos alliés.

Nous nous sommes mis en chemin avec les Sangdragons, guidé par l'Intendant de l'Arbre Clair.
Une fois à proximité d'Astoréa, Aslinn nous a demandé de l'attendre, afin qu'il règle les derniers détails de notre arrivée,
auprès du conseil du village.

Après avoir patientés quelques minutes au seuil du village, j'entendais des bruits et des éclats de voix qui ne présageaient rien de bon.
On se remit rapidement en route, pour découvrir Caer Astorea sous l'assaut de la Cour des Cauchemar...

Les créatures de la Cour portaient bien leur nom, ressemblant à des être végétaux torturés et pervertis.
Avec l'aide des Sangdragons, ils rencontrèrent le terme de leur existence déviante.

Une fois l'assaut repoussé, Nïahm nous informa que l'Intendant avait été capturé,
par des membres de la Cour des Cauchemar. L'assaut n'était probablement qu'une diversion...

Nous décidions de suivre la piste, avec l'aide du Charr Aristus, qui pouvait encore sentir son odeur parmi les fourrés.

On suivit la piste pendant de longues minutes, jusqu'à arriver à un Marais lugubre...

Des créatures immenses, autrefois gardiennes et protectrices de la forêt, avaient dégénérées jusqu'à devenir des abominations déformées.
Nïahm manifesta une froide colère envers cette déchéance, et j'essayais de l'apaiser comme je pouvais.

Malheureusement, un peu plus loin, dans une coque végétale, noircie et veinée de lianes pourpres, nous trouvâmes le corps d'Aslinn, sans vie.
Au vu des stygmates qu'il portait sur son corps, il avait probablement été torturé par ces fanatiques.

Nïahm réagit violemment, à la vue de ce meurtre. Imni tenta de la réconforter.

Je demandais à Aristus, ce Charr massif et puissant, de prendre la dépouille de l'Intendant sur son épaule,
pendant que nous l'escortions sur le chemin du retour.

En mon fort intérieur, je me doutais qu'on nous avait attiré ici pour une raison,
mais il était hors de question de laisser le corps d'Aslinn dans ce sombre sanctuaire de la Cour...

Nous étions presque arrivé à la lisière du marais, quand ils attaquèrent.
Nombreux, et organisés, ils nous encerclèrent, et se relayèrent par vague pour nous épuiser.

Sans la présence des Sangdragons, le piège, bien conçu, aurait probablement été mortel.

Au terme de combats intenses, où Nïahm combattu comme une furie,
les assaillants gisaient là, avec leur rictus ou leur souffrance toujours présents sur les étranges visages.
Je songeais un instant qu'ils ne connaissaient pas le repos, même après la délivrance de la mort...

Enfin, on reprit notre macabre marche vers le Bosquet.
En approchant de la cité des Sylvaris, Imni éprouva le besoin de s'isoler, sur une paisible Ile de la Baie de Ventari.

Il me semble qu'elle réagit à sa façon, en recherchant une paix intérieure, à présent troublée par cet événement.
Je ne posais pas de question.

Reprenant notre route, nous arrivâmes enfin dans la cité de l'Arbre Clair.
Nïahm avertit rapidement les protecteurs.

Quelques minutes plus tard, quatres Sylvaris, vétus de feuilles blanchâtres, approchèrent,
pour emporter, dans une grande dignité, le corps de l'Intendant.

Adieu, Aslinn.
Je ne connais pas vos rites. Mais je suis sûr que vous êtes quelque part, tout près de l'Arbre Clair,
fidèle envers lui dans la mort, comme durant votre existence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expédition en terres sylvaris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expédition en terres sylvaris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasseurs de Jade :: Archives :: Guild Wars 2 [2012-2014] : La Compagnie des Chasseurs de Jade :: Aventures en Tyrie et au delà [RP/Public] :: Campagne : Les Echos du Passé :: Maguuma-
Sauter vers: