Chasseurs de Jade

Image
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fratrie Telkperyon, par Gaëlla, Lhadhaniel et Treyvor

Aller en bas 
AuteurMessage
Treyvor



Messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2014

MessageSujet: La fratrie Telkperyon, par Gaëlla, Lhadhaniel et Treyvor   Mer 10 Sep - 21:42

La famille Telkperyon :
La famille Telkperyon est une ancienne famille, ancré depuis des générations à Marianople. Bien que discrète et modeste, elle eut épisodiquement ses instants de gloire et de notoriété. Le dernier coup d'éclat remonte à plus de 80 ans, lorsque Garturo Telkperyon s'illustra vaillamment en mettant un terme à l'une des plus importante révolte d'esclave à Ezna. il fut récompensé par le roi lui-même, et sa jeune sœur Leonora fut marié à un cousin de la famille Trieste.
Nolean, l'un des petit fils de Garturo était certes moins héroïque mais avait tout de même relancé l'artisanat familial, le vin des Telkperyon. Il fut tragiquement assassiné après avoir mis au monde 3 enfants, Treyvor, Lhadhaniel et Gaëlla.
Ces derniers espèrent bien refaire parler de la famille sur Nuia. Leurs idées (parfois fumeuses) et leurs déterminations seront leurs armes pour mettre en avant leur nom : Telkperyon

La fratrie de Gaëlla, Lhadhaniel et Treyvor :

« 12 »
« 20 »
« 13 et je t’offre un verre du vin de famille »
Mon interlocuteur haussa un sourcil. J’étais au courant de son penchant pour ses penchants.
« 18 et un repas avec ta sœur »
Je fronçais le regard. Je ne suis pas entremetteur, encore moins en ce qui concerne Gaëlla.
« 18 et une bouteille de ton vin »
« 15 et la bouteille… Dernière offre »
Il tendait la main vers moi que j’acceptai pour conclure notre affaire.
Notre vin de famille est devenu un grand cru depuis qu’on s’occupe d’en faire la promotion. Les prix s’envole, et nous avec.
Je venais d’acheter une statuette de femme sculptée dans une corne de minotaure. Rudimentaire et pas forcément belle, elle pouvait sembler n’être qu’une simple décoration d’un vieux temple oublié. Le marin l’avait « trouvé » en mer. Peut-être l’avait-il arraché à un bateau de commerce d’Haranya. Peu importe. Mon œil averti avec remarqué la présence d’une gravure minuscule sur le socle. Le A et le L de Anil, la déesse des arts. Cet objet pourrait prendre sa place dans un des musées de la famille Trieste. Et les Trieste paye chère pour ce genre de relique.
J’avais fait croire à mon vendeur que je me servirai de la matière de cette « babiole » pour la transformer en poudre, et ainsi en faire des remèdes. Mais la seule chose que je compte en faire, c’est là transformer en un gros tas de pièces d’or que la famille Trieste va me donner sans rechigner. Je suis dans leur faveur depuis longtemps maintenant. Je m’occupe de suivre la santé de certains de leurs membres, et j’arrive parfois à leur dénicher un objet d’art.
Quand on me demande ce que je fais, je réponds toujours « médecin négociateur ». Ça peut paraitre étrange, mais ça l’ai moins quand on fait partie de ma famille.
De retour dans notre modeste maison ferme de Marianople, j’interpelle frère et sœur.
« Lhad ! Gaëlla ! Faites vos bagages, on va pouvoir voir bien plus grand. »

Notre petite maison est à Marianople, et sera vendue prochainement. Suite à une rentrée d'argent importante -mais pas suffisante-, la fratrie à décidé de s'installer dans une maison plus grande. L'accord trouvé lors d'une rencontre avec un chasseur de jade dans la taverne d'Ezna, leur à permis de mettre en oeuvre ce projet. En échange de leur admission dans la confrérie et de leur participation active, la fratrie Telkperyon se verra accordé un terrain suffisant pour y bâtir leur villa. Celle-ci sera leur propriété, mais devra être également un lieu d'échange, de travail et de vie pour les chasseurs de Jade.
*Cette scène pourra être jouer en roleplay IG entre Treyvor et l'un des fondateurs Aerrion ou Ehrendil*


Le ciel est bleu, comme dans son enfance. Du bleu océan au blanc au dessus de l'horizon. La ligne est diffuse. Brume ou Océan ? nul ne sait vu d'ici. Les contours des montagnes émergent de cette mer de rêves, jaillissant de nulle part pour prendre vie. Un paysage se dessine peu à peu, baigné dans la lumière de cette aube. Des tons argentés et bleutés sur la montagne. Le soleil, derrière les monts fait prendre aux cîmes une teinte orangée. Le paysage est apaisant. Il a envie de marcher les sentiers sinueux de la montagne.
Lhadhaniel se tient sur l'avant du bateau que Treyvor avait trouvé pour la traversée. Son frère le rejoint avec une bouteille de vin et le sortit de sa réverie.
Treyvor : "Il y a du travail de ce côté du continent, mais il va falloir se battre pour avoir les plus belles opportunités.
Lhadhaniel : "J'imagine"
Treyvor prit une rasade
Treyvor : "Fait moi confiance, j'ai déjà tout arrangé. J'ai quelques contacts dans le coin qui nous aiderons à débuter."


Le bateau allait accoster et Lhadhaniel se disait qu'il aspirait à faire vivre la petite affaire familiale paisiblement.
Mais le destin est trompeur et d'autres défis attendent Lhadhaniel tout comme les vagues appellent de leur ressac perpétuel la promesse d’un nouveau commencement.


Après quelques jours de voyage, le bateau accoste aux larmes de la sirène.


La terre est lourde, elle reste compacte au creux de ma main alors même que j'écarte les doigts. Ici on pourrait faire pousser beaucoup de choses mais ce n'est certainement pas l'endroit idéal pour nos vignes. La terre finit enfin par tomber, ma main est vide à l'exception d'une fine rainure de terre le long de la cicatrice qui coupe ma poigne en deux, vestige d'une vie passée. Mon frère m’a souvent proposé de la faire disparaitre, et je n’ai aucun doute sur ces capacités à le faire, mais sa présence m’est nécessaire. La lame qui a marqué ma paume était couverte du sang de mon père, je l’avais attrapée à pleine main et j’avais planté une dague dans le cou de son propriétaire, un simple vagabond. Il faisait presque nuit, le soleil s’était couché et l’horizon semblait en feu, lorsqu’il avait surgi de nulle part et nous avait fait part de son intérêt pour notre précieux chargement de vin. Mon père s’était écarté, il ne possédait qu’une dague, contrairement à notre larron qui lui possédait une lame d’un bon mètre. J’étais resté accroché à mon père, tremblante. Le brigand s’était approché tout en remerciant mon père pour sa collaboration, puis déclara qu’il prendrait aussi la fille, et d’un simple mouvement avait plantait sa lame dans le ventre de mon père...
- GAELLA !
L’appel de Treyvor me sortit de mes souvenirs, je balayais le reste de terre d’un revers de main, me redressais et me tournais vers lui.
- Ça te gêne pas trop qu’on débarque les caisses pendant que tu rêvasses ?
En souriant, je lui répondis pour le taquiner.
- Avoues que tu râles parce qu’elles sont un peu lourdes pour toi…
Pour toute réponse il se retourna et reparti vers le bateau sur lequel Lhad chargeait une mule.
Je souriais, j’étais bien, j’avais mes deux frères, et Treyvor semblait être sur une bonne affaire. En tout cas c’est ce qu’il nous avait seriné pendant toute la traversée.


Les travaux vont donc bientôt commencé pour le Mas des Telk, et la fratrie est bien partie pour devenir des membres importants et influents chez les chasseurs de jade... et sur Nuia, Lhad et Gaëlla ne sont pas vraiment au courant de l'accord passé entre Treyvor et les chasseurs.
*Notre arrivée est une scène qui peut aussi être assez sympa à jouer*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La fratrie Telkperyon, par Gaëlla, Lhadhaniel et Treyvor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assemblée Ducale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasseurs de Jade :: Archives :: Archeage [2014-2015] : La Confrérie des Chasseurs de Jade :: Aventures en Erenor et au delà [RP] :: Chroniques des Chasseurs de Jade-
Sauter vers: